Tenebrae a perdu sa Reine il y a de ça de longues années.
Mais aujourd'hui, elle est revenue. Tenebrae renaitra.
Qui seras-tu ? Avec qui seras-tu ?
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Franchise ou tromperie ? {feat. Izaya / Raym / Lilith }
Invité
Franchise ou tromperie ?

Il attendait patiemment au niveau de l’entrée, appuyé contre l’un des colonnes en regardant la court devant lui d’un air concentré. Bientôt, ce serait l’heure. La rencontre irait-elle dans le sens de Shizuka ou au contraire ?
Il soupira discrètement. Pas qu’il n’aimait pas la Dame de sa Reine… bon si, il ne l’aimait pas. Mais ce n’était pas pour cela qu’il souhaitait que les preuves de sa traîtrise soit directement mises sous le nez de sa Reine sans la moindre délicatesse. Si traîtrise il y avait effectivement…

§On attends quoi ?

Il soupira en guise de réponse. Ce lancer dans une conversation avec Lord n’était pas le moment alors que le soit-disant petit ami de Shizuka allait se pointer. Ou pas… Cela restait à voir.

§J’ai faim…
▬ Tu as tout le temps faim, maintenant tais-toi.

Se redressant, il sorti une montre à gousset de sa poche, avisant l’heure avant de la remettre dans la poche de sa veste. Il avait commencé à attendre largement en avance certes, mais ainsi, il verrait si la Dame de la Reine allait prendre le risque de venir parler à Izaya avant ou non. Même s’il pensait bien que non, à moins de n’être complètement folle.
Lord se redressa sous sa cape, laissant sa tête apparaître contre son cou et il senti presque sa langue le chatouiller.

§Ça approche

Et effectivement, il vit un inconnu dans la cour.
Se détachant de l’ombre de la colonne, il se mit face à lui, lui barrant dans un premier temps l’accès à la porte du château.

§Je peux le mordre si tu veux ! Un seul mot de ta part et je deviens la mort~

Il ne prit pas la peine de répondre à l’intervention de Lord, scrutant l’inconnu de haut à bas, un air sérieux et une posture bien droite.
On ne venait pas se perdre dans la cours du château, et au vu de l’heure, l’identité de l’homme ne faisait aucun doute.

Tu dois être celui dont nous a parlé Shizuka ?

Il demandait simplement la confirmation, sans animosité même si l’on voyait clairement sa méfiance. Il ne faisait déjà pas confiance à la renarde, alors quelqu’un qui venait par rapport à elle,ce ne serait pas mieux.

§S’il s’approche de trop près, je le mords avec tout mon venin~
Je suis chargé de te mener à ses Majestés. Ne t’éloigne pas.

Il espérait que son ton soit assez clair pour que l’autre comprenne que s’il le voyait s’éloigner ou prendre des libertés, il n’hésiterait en aucun cas à le réduire hors d’état de nuire.
Quand à décliner sa propre identité, il n’en voyait pas l’intérêt. Aussi, il commença à l’escorter à destination.
Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 
Invité
Anonymous
Invité
16.10.18 15:33
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


Izaya avait fait un effort aujourd'hui, il avait mis des vêtements traditionnel de chez lui qu'il avait fait fabriquer sur terre. Il n'avait pas l'habitude de s'habiller beaucoup...en même temps, il pourrait se retrouver torse nu au milieu d'un glacier, être tout nu ne le dérangerait pas. Il n'était tout simplement pas humain. Cependant, il doutait fortement que cette famille royal puisse se douter qu'il s'agissait déjà la d'un effort...et pourtant... ((Tenue ici))

Se rendre au château ne lui faisait pas peur, cela serait la deuxième fois qu'il s'y rendrait mais en visite officiel cette fois, bien que la raison de sa présence entre ces murs soient … politique pourrions nous dire. A vrai dire, il ne s'en faisait pas, il restait calme...Après tout, que risquait-il ? Il ne se laisserait pas faire en cas d'attaque tout simplement et si cela devait en arriver la, il courrait chercher Shizuka pour filer de cette région démoniaque avec elle.

Il ignorait totalement ce que ces gens savaient sur lui, et c'est pour ces raisons qu'il avait décidé de ne rien dévoilé tant qu'il n'y serait pas obligé ou qu'on ne le lui demanderait pas. Il considérait qu'il n'était pas obligé de dire tous les détails...cette partie était réservé pour la Kitsune.

S'avançant vers le château, il finit par se retrouver devant quelqu'un qui semblait imiter la pierre des environs...Charmante accueille il fallait dire. Il sentait qu'il n'était pas vraiment la bienvenue même si...Enfin il s'en doutait surtout.

- Tu dois être celui dont nous a parlé Shizuka ?

-Si je correspond à la description...oui !


Izaya osait espérer qu'ils en sachent un minimum sur lui pour ne pas se faire foutre dehors avec cette simple réplique. De plus, il n'y avait pas de présentation alors pourquoi répondre avec les quatre politesse ? Si la suite continuait ainsi, cela allait être beau vu le petit tempérament de l'élémentaire...

-Je suis chargé de te mener à ses Majestés. Ne t’éloigne pas.

-J'y compte pas...je me perdrais sinon...


Le ton du monsieur était assez clair...mais Izaya cassait cette atmosphère légèrement pesante en répliquant comme il avait l'habitude de faire, restant fidèle à lui même. Si cela agaçait le monsieur qui le guidait ? Il s'en fichait pas mal. Ce n'était pas vraiment à lui qu'il devait le respect et si le roi et la reine avaient décidé de rencontrer Izaya, ce n'était pas pour voir un cadavre pour le moment. Izaya n'était pas idiot et se permettait de titiller les nerfs de ce jeune homme.

D'ailleurs, en le suivant, il remarqua une tête de serpent dépasser du col du jeune homme...Ces bestioles avaient le sang froid et aimaient la chaleur...Izaya était une source de chaleur intense et pour cette raison, il baissa un peu la température de son corps en espérant que cette bestiole n'ait pas repérer la source de chaleur, même s'il ne doutait pas que les vêtements de son maître soit à son goût...

-J'espère que je suis présentable dans cette tenue...Je n'ai pas vraiment l'habitude de cotoyer des gens de ce rang...

Pour faire simple, d'ou il venait cela n'existait tout simplement pas. Tout le monde se mettait au même niveau, personne ne se considérait supérieur...Bien sur, c'était la mentalité sur sa planète, tous les pouvoirs se valaient et il n'y avait que des élémentaires...Ici c'était différent...trop de différence entre les différentes races, comme les humains...mais c'était un autre sujet.

Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 37
16.10.18 20:44
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Franchise ou tromperie ?

S’il correspondait à la description… il le regarda de la tête au pieds d’un air froid et désintéressé sans répondre. De toute manière, si ce n’était pas lui, il n’aurait pas répondu de la sorte. En tous cas une chose était sûr, ça ne l’aidait pas à apprécier l’homme.
Déjà qu’il n’avait pas eu l’intention de tenter de l’apprécier de quelques manières que ce soit…

A défaut de se présenter, il lui expliqua pourquoi il était là… et l’autre répondit qu’il se perdrait sinon, ce qui sembla plaire à Lord. Il soupira aux promesses de mort que le serpent faisait tout en délirant un peu sur la chaleur sans qu’il ne comprenne bien pourquoi avant de tourner le dos au blond pour le conduire dans le château et donc, au point de réunion.

J'espère que je suis présentable dans cette tenue… Je n'ai pas vraiment l'habitude de côtoyer des gens de ce rang...
§ J’ai bien moi… même si ça à l’air moins confortable que les tiens. Il y a pas de recoins pour s'y blottir~

Il posa une main sur la tête du serpent pour lui faire comprendre qu’on ne lui avait rien demandé tout en jetant un regard à la tenue de l’invité une nouvelle fois.
Ostentatoire…

Ce n’est pas à moi de juger. Finit-il par répondre de manière froide et stoïque.

En même temps, il ne voyait pas vraiment quoi dire de cela. Des choses étranges, il en avaient vu quelques unes et il n’aimait pas juger… même si cela arrivait souvent malgré lui. Mais il n’avait pas d’avis à donner sur la situation, il n’était là pour ça mais pour tuer le blond au moindre dérapage.
Enfin, protéger le couple royal…

Ils finirent par atteindre la porte voulu et il frappa pour annoncer son arrivée, sans ouvrir toutefois.

C’est Sama’el, j’amène notre invité.

Il attendit qu’on lui donne l’autorisation avant d’ouvrir la porte passant en premier comme pour faire barrière entre le blond et le couple royal. Puis il les salua avant de se décaler silencieusement pour ne pas gêner l’échange tout en restant sur ses gardes et épiant le moindre mouvement.

§Choc des températures, tout feu tout glace~

Il soupira une nouvelle fois sans pouvoir s’en empêcher.
Codage par Libella sur Graphiorum

Invité
Anonymous
Invité
05.11.18 18:48
Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal


Raym était impatient de faire cette rencontre, non pas pour faire les présentations, mais surtout pour que son assassinat fonctionne ! Oui...il comptait en ce moment même prendre la vie de manière original à cet homme que semble affectionner la Dame de Lilith...Il n'aimait guère Shizuka et lui faire du mal était le meilleur moyen de lui transmettre ses sentiments vis à vis d'elle, de manière bien plus violente que verbalement.

Le roi avait ordonner de placer au bout d'une corde un seau remplit de métal en fusion, bien chaud pour qu'il ne refroidisse pas de si tôt et reste liquide le temps de l'arrivée de cet homme mystérieux. Cela ne plairait peut-être pas à Lilith, mais la rage de Raym vis à vis de cette femme dépassait aujourd'hui tout entendement.

Allant se tenir debout à côté du trône, il y avait fixé au mur derrière le trône de Lilith une fine corde qu'il serait difficile à voir malgré le fait que l'on connaisse cette salle par cœur. Après tout, qui enregistrait ce qu'il y avait derrière le trône ? C'était purement un jeu sur la psychologie de tous les habitant de cette salle lors de cette rencontre.

Le trône appartenait à sa reine, sa femme, sa choupette de Lilith. Il aurait pu s’asseoir à sa place mais...aujourd'hui il n'était pas d'humeur à vouloir lui piquer sa place. Enfin, la vrai raison était surtout sa motivation aujourd'hui...

-C’est Sama’el, j’amène notre invité.

Il avait entendu le gardien que Lilith avait osé fabriquer dans son dos...Grumpf. Il salua tout de même Sama'el de la façon la plus neutre possible, ce qui pouvait presque être confondu avec de la froideur

-Merci Sama'el...Soit le bienvenue étranger...Je t'en prie, viens donc te positionner au centre de la salle.

Le centre était bien visible avec la belle décoration du sol et c'était là la cible ou il comptait arroser ce blond. Il jouait en ce moment même la comédie pour l'attirer dans son piège. Le démon était la, ici et présent de manière à ce qu'on ne puisse le remarquer. La était toute la subtiliser...pouvoir tromper les siens...même Lilith en ce moment même. Elle avait de la chance qu'il soit son mari tout de même. Elle pouvait avoir confiance en lui et être sur qu'il ne lui fera jamais rien.

-Tu as du faire un long chemin pour arriver jusqu'à  nous et ce pays...Je suis d'ailleurs...peut-être curieux de savoir comment tu as fait pour passer le bouclier...pour commencer !

Direct...mais c'était la bien pour attendrir la cible...il posa alors sa main sur le dossier du trone, et lorsqu'il commençait à parler, Raym laissa une boule de feu partir vers la corde lorsque sa main passait inaperçu derrière le dossier afin de laisser ce seau, assez grand d'ailleurs pour recouvrir le jeune homme, sur sa tête. Sama'el était assez loin pour ne pas être touché et Raym regardait la scène avec un calme alarmant...Le seau tombait...et...

Raym Steenwal
Raym Steenwal
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 102
05.11.18 22:02
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
Je ne sais pour quelle raison je suis nerveuse. Je ne devrais pas. C’est moi qui donne les ordres ici et même si Shizuka est ma Dame, cet entretien est obligatoire. Pourtant, j’ai l’impression de la trahir. J’ai l’impression que par ces actes, je lui prouve que ma confiance en elle n’est pas totale. Mais ce n’est pas vrai. Je crois en elle et je suis persuadée qu’elle n’a jamais voulu me trahir ni même fomenter contre moi ou contre mon mari ou ne serait-ce encore mon peuple. Mais quelque part, nous parlons là d’un étranger. Et je ne peux nier que les mots de Raym sont véridiques. Et pour mettre tout ça au clair, il fallait que nous voyions cet homme. Ou plutôt, cette créature.

Je reste assise au creux de mon trône, Raym non loin. Encore une fois, je peux sentir sa haine au plus profond de lui. Aie-je donc commis une erreur au point de le rendre aussi irritable ? Pourtant, Shizuka n’est pas violente ni même contre nous. Elle s’occupe si bien de nos enfants. Ça se lit dans son regard. Elle n’est pas mauvaise malgré ce que j’ai pu faire à ses pairs. Je me crispe un peu en attendant l’arrivée de notre Gardien. Ce dernier ne met d’ailleurs plus de temps à arriver. Je peux entendre ses pas si singuliers. Je vois Raym prêt à intervenir. Il n’a pas sorti un mot depuis que nous sommes là. Et ce n’est guère un bon présage.

« C’est Sama’el, j’amène notre invité. »
« Merci Sama'el... Soit le bienvenu étranger... Je t'en prie, viens donc te positionner au centre de la salle. »

Je n’ai même pas le temps de répondre ni même de saluer Sama’el comme il se doit. Raym a pris les devants et il ne perd pas un seul instant. Et le ton employé envers mon protégé m’alarme encore. Cette création, il ne la digère pas. Il ne l’a jamais accepté. Pourtant, il nous protège et allège son quotidien. Tout ce que je pense bien faire n’est, en réalité, qu’erreur. Je me sens mal à l’aise. Encore un aspect typique de l’ange qui dort en moi contre mon gré. En temps normal, je ne me serais pas montré si anxieuse et j’aurais probablement tué cet homme qui s’avance sans sourciller. Je prends tout de même le temps de faire un signe de tête reconnaissable accompagné d’un sourire à Sama’el pour le remercier de son aide et je me tourne enfin vers l’inconnu sans me lever.

« Bienvenue à toi. Je suppose que tu sais pourquoi tu es ici, n’est-ce pas ? »

Je garde un ton plus posé par rapport à mon époux. Je veux contrebalancer cette haine qui sort de son être. Et pourtant, je suis bien loin de me douter de ce qu’il manigance. Je ne vois rien de ce qu’il se prépare.

« Tu as du faire un long chemin pour arriver jusqu'à  nous et ce pays... Je suis d'ailleurs... peut-être curieux de savoir comment tu as fait pour passer le bouclier... pour commencer ! »
« Raym... ! Je t’en pris... Calme-t... »

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase. Je me lève d’un bond en étant la spectatrice d’une scène que j’étais vraiment loin d’imaginer. Je connais bien Raym pourtant. Je devrais même bien le connaitre. Mais là, je n’ai absolument pas vu sa mascarade venir. Il a... osé... Mes yeux s’écarquille alors que ce sceau brûlant s’effondre sur l’inconnu sans même qu’il ne puisse l’éviter. Je ne l’ai même pas vu venir... Mon regard affolé dévie vers Sama’el. Il n’est pas touché et j’en suis déjà soulagé. Mais cette créature au milieu de la pièce est maintenant pris au piège. Probablement... morte.

« Raym ! Qu’est-ce que tu as fait... ? »

Je me précipite vers le centre de la pièce. Mais je ne peux m’approcher de trop à cause de la chaleur qui se dégage. Je suis interdite et stupéfaite. Comment... ? Je n’ai même pas seulement songé que mon époux ferait cela. Est-ce que sa haine est si forte ? Je tourne alors la tête vers Raym, les yeux remplis d’incompréhension. Je peux le voir maintenant. Ce regard de démon. Un démon dangereux...


Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️
Lilith Steenwal
Lilith Steenwal
Reine des Succubes
Messages : 147
27.11.18 15:40
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


-Ce n’est pas à moi de juger.

Qu'est ce qu'il y avait à répondre à cela ? Rien bien évidement, ce mec semblait être une armoire à glace de toute évidence. C'était pour être poli car de langage plus commun, on dirait qu'il s'en fichait complètement. Enfin, heureusement qu'Izaya se taisait car...il n'avait pas envie de finir au cachot avant d'avoir dit coucou au couple royal.

-C’est Sama’el, j’amène notre invité.

Bon, les choses sérieuses allaient peut-être commencé. Le mieux était peut-être de rester naturel tout en restant sur ses gardes. Après tout, Shizuka lui avait parler du roi et que celui-ci ne l'aimait pas. Il n'aimait pas faire de conclusion trop hâtive mais...Ils restaient une bande de petit démon...et qui disait démon, disait, bêtise à coup sur. Ce n'était pas pour rien qu'on appelait des gamins des petits démons...Oups...je les insultais dans ma tête sans m'en rendre compte.

-Merci Sama'el...Soit le bienvenue étranger...Je t'en prie, viens donc te positionner au centre de la salle.

Izaya se déplaça alors au centre de la pièce, comme semblait l'indiquer les dessins des pierres au sol. Il n'avait même pas vraiment le choix s'il voulait faire face au couple royal qui siégeait ce trône...Ce trône d'ailleurs parlons en...il paraissait si fragile...Ce n'était que de la matière après tout, un objet que l'on élevait au rang d'élément suprême en quelque sorte...Les démons étaient comme les humains sur ce point...possessif d'objet ridicule...C'est vrai...y avait plus confortable qu'un trône tout de même !

-Bienvenue à toi. Je suppose que tu sais pourquoi tu es ici, n’est-ce pas ?

-Merci de votre accueil. Je pense en tout cas savoir le … sujet principal. Shizuka m'a fait part que c'est...à cause de ma relation avec elle. Enfin, y a-t-il que ça ?

Il n'utilisait pas les manières régulière face à un roi ou une reine. Après tout, cela n'existait pas chez lui, son peuple. A lui seul, il était le maître dominant du magma...Le fait qu'il y ait plusieurs élémentaire ne faisait que plusieurs seigneur. Donc...Rien d'aussi compliqué qu'un titre au dessus de tout. Voilà pourquoi cela ne lui était pas familier. Mais le vouvoiement devait suffire ?

-Tu as du faire un long chemin pour arriver jusqu'à  nous et ce pays... Je suis d'ailleurs... peut-être curieux de savoir comment tu as fait pour passer le bouclier... pour commencer !

-Raym... ! Je t’en pris... Calme-t... 

Il n'avait pas vraiment le temps de dire quoi que ce soit que le couple royal semblait déjà...en conflit ? C'est alors que la suite arriva. Tout se passait si vite...quelques secondes tout au plus. Mais...Je n'avais pas perdu mes réflexe. J'avais entendu un drôle de bruit au dessus de ma tête quand...ce qui semblait être une corde lâcha un sceau du plafond. La poignée du sceau avait claqué ou bouger sous un petit accoue de la corde avant de lâcher ? Son premier reflexe fut de s'entourer de chaleur, une chaleur peu commune...mais supportable pour un être humain. Mais intérieurement, il était un vrai four...Et il avait bien fait. Le sceau lui tomba sur la tête...il se faisait recouvrir de metal en fusion.

Les vêtements en tissu de Izaya brûlait, disparaissait dans la chaleur intense de ce métal...Mais pour Izaya, ce n'était rien de plus qu'un...concentré de chaleur. Il retira alors le sceau de sa tête, le bras couvert de métal en fusion. Pas de cri...rien. Des gestes calme, comme si c'était la mort qui pouait bouger ce corps qui à première vu devait souffrir...Il en déduisait qu'ils ne savaient pas ce qu'il était. C'était une bonne chose...et maintenant, autant jouer la dessus.

-Raym ! Qu’est-ce que tu as fait... ?

-C'est....de très mauvais goût si vous voulez mon avis !

Le métal ne semblait alors ne pas refroidir...Le visage de Izaya se faisait dégager de sa main et...il trempa alors son doigt dans ce liquide pour...le poser sur sa langue et faire le goûteur, comme le goûteur de la reine Cléopâtre avant de manger quoi que ce soit...Une vrai mise en scène. Il ne montrait cependant aucune trace de son élément...

-Hmm...Cela pourrait être l'équivalent d'une glace me concernant...mais...Le parfum est d'une si piètre qualité...j'espère que vous ne confectionner pas vos armes avec ce...truc ?

Doucement, Izaya se débarrassait du métal sur son corps...Il était maintenant torse nu, s'étant apparemment protéger le bas du corps pour ne pas paraître trop grossier devant la famille royal. Il n'avait rien demandé de tout cela, il n'avait...dit que quelques mots..Ce n'était pas un accueil chaleureux mais...en voyant la réaction de la reine, cela semblait ne pas venir d'elle...ni même qu'elle soit au courant. Izaya soupira et fini par faire une boule de métal avant de la transformer en bloc solide...absorbant la chaleur devant eux...et laissa le boulet tomber au sol...abîmant au passage ce joli sol...

-Je n'ai pas pour habitude d'avoir un accueil aussi...chaleureux !

Son regard passa alors sur la reine, neutre...il ne lui en voulait pas...puis se posa dans le regard démoniaque du roi, osant défier ce regard si ténébreux et de dire les phrases suivante...

-C'est peut-être déplacé de ma part...vous êtes peut-être roi...Mais...Puis-je avoir vos excuses ? Ou...cela est hors de votre portée royal ? … Pardonnez moi cette franchise mais ainsi...On pourra repartir sur des bases saines...comme de grands enfants. Cela vous va ?

Mon regard se posa ensuite sur la reine...

-Excusez...mon langage envers votre mari...Mais il vient de faire une bêtise...Pardonnable avec des mots qui mérite le pardon.

Il afficha alors un petit sourire, s'étirant alors la nuque, calme...Il se doutait bien que la reine n'allait pas donner une fessée à son mari...Et puis avouez le...même un enfant de 8 ans aurait fait mieux comme coup!

-Bien...Ou en étions nous ? …


Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 37
27.11.18 20:37
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il accueillit le salut du Roi avec impassibilité, hochant la tête en s’arrêtant un peu en retrait alors que l’invité s’installer à l’endroit désigné.
Croisa les bras, il jeta un regard noir à Lord le défiant de commenter avant de reposer son regard sur ce qui était en train de se dérouler devant lui. La Reine semblait… anxieuse, est toujours aussi belle et aimable. Quand au Roi, on voyait plutôt visiblement la haine qui l’habitait et lui tira un petit sourire de satisfaction. Au moins, ils semblaient assez d’accord sur le sujet contrairement à la Reine…

Lentement et sans faire de bruit, il se dirigea donc vers le couple royal, plissant les yeux tout en s’arrêtant en voyant le métal en fusion tomber sur leur invité. Un sifflement appréciatif s’échappa de ses lèvres alors que Lord sortait sa tête pour mieux voir, intéressé par toute cette chaleur.
Pour peu, il aurait presque applaudit la mise en scène du Roi mais il allait se tenir, pas certain que la Reine apprécie. Aussi, il finit de se rapprocher d’eux, tout en restant à distance. Il connaissait sa place.

C'est....de très mauvais goût si vous voulez mon avis !

Toujours vivant donc ? Il fronça les sourcils, une main posé sur son arme alors qu’il se tendait légèrement, sur ses gardes. Il ne voulait pas que l’inconnu se sente pousser des ailes et décide de les attaquer. De toute manière, il l’arrêterait avant qu’il n’ai le temps d’avancer vers eux.

Hmm...Cela pourrait être l'équivalent d'une glace me concernant...mais...Le parfum est d'une si piètre qualité...j'espère que vous ne confectionner pas vos armes avec ce...truc ? Je n'ai pas pour habitude d'avoir un accueil aussi...chaleureux !  C'est peut-être déplacé de ma part...vous êtes peut-être roi...Mais...Puis-je avoir vos excuses ? Ou...cela est hors de votre portée royal ? … Pardonnez moi cette franchise mais ainsi...On pourra repartir sur des bases saines...comme de grands enfants. Cela vous va ?

Sa main serra un peu plus la garde de son arme. Il n’appréciait vraiment pas les liberté que prenait cet homme mais il savait également qu’il ne pouvait pas intervenir. Ses Majesté pouvait très bien gagner une joute verbale et tenter de les défendre reviendrait à les faire passer pour faible, ce qu’ils n’étaient pas.
Il pouvait juste attendre.

Excusez...mon langage envers votre mari...Mais il vient de faire une bêtise...Pardonnable avec des mots qui mérite le pardon. Bien… Ou en étions nous ? … 

Cet homme méritait la mort et il serait plus que ravi de donner un coup de main au Roi pour s’en débarrasser.

§ Je peux le mordre si tu veux
Attends encore un peu, chuchota-t-il.

Il se doutait bien que la Reine n’accepterait pas qu’il se mette lui aussi à attaquer son inviter sans prévenir. Et le Roi ne voudrait sûrement pas qu’on tente de le priver de son jouet sous son nez.
Invité
Anonymous
Invité
12.12.18 15:58
Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal


-Raym... ! Je t’en pris... Calme-t...

Se calmer ? C'était peut-être un peu trop tard...Car était déterminé à faire disparaître cet inconnu qui avait passé les frontière alors qu'une barrière était présente...

-Raym ! Qu’est-ce que tu as fait... ? 

Raym regardait alors Lilith...elle semblait si sage à cause de cet ange qui hantait son corps. Raym était simplement un pure démon. Il fallait absolument retirer ce truc qui empêchait Lilith de penser pareil.

--C'est....de très mauvais goût si vous voulez mon avis !

-Hm ?

Raym regardait alors l'individu se jouer de son plan. Il semblerait que ce liquide ne lui ait rien fait. Le demon fronça les sourcils d’énervement. Comment était-ce possible ? Il lacha alors un râle de frustration avant d'essayer d'en prendre le bon côté...La prochaine fois, peut-être essayera-t-il de la glace ? …

-Hmm...Cela pourrait être l'équivalent d'une glace me concernant...mais...Le parfum est d'une si piètre qualité...j'espère que vous ne confectionner pas vos armes avec ce...truc ?

Raym avait juste envie de lui tordre le coup. Mais de toute évidence, il serait plus que déplacé de retenter quelque chose, alors que même Lilith semblait choqué. De plus, il fallait prendre en compte qu'il n'avait rien eu avec du métal en fusion...donc comment battre une chose pareil ? Ce qui avait été démontré était problématique.

--Je n'ai pas pour habitude d'avoir un accueil aussi...chaleureux ! 


-Et bien tu es servi !

Crachait-il sèchement, montrant sa frustration d'avoir échoué sur un truc si bête. Il croisait ses bras, ne lâchant pas de son regard démoniaque. Il devait trouver un moyen d'éliminer un gars capable de résister à une telle chaleur ? Tout en ne sachant pas ce qu'il est pour pouvoir faire preuve d'un tel miracle.

--C'est peut-être déplacé de ma part...vous êtes peut-être roi...Mais...Puis-je avoir vos excuses ? Ou...cela est hors de votre portée royal ? … Pardonnez moi cette franchise mais ainsi...On pourra repartir sur des bases saines...comme de grands enfants. Cela vous va ?


-Tu ne les auras pas. Tu en as sûrement pas besoin vu la chatouille que cela semble t'avoir fait.

Le regard de l'inconnu se dirigea alors vers sa femme, le surveillant bien entendu même si Samael était dans le coin. Il prenait son rôle de mari protecteur très au sérieux malgré les apparences et son sadisme à coup de sceau de métal en fusion...

--Excusez...mon langage envers votre mari...Mais il vient de faire une bêtise...Pardonnable avec des mots qui mérite le pardon.


Il semblerait que cet homme se tourne à présent vers Lilith pour la discussion. Est-ce que Lilith continuera cette conversation pour savoir ce qui était à savoir ? De toute évidence, aucun échange ne serait possible entre le roi et ce blond.

--Bien...Ou en étions nous ? … 

Il tourna alors son regard vers Samael pour faire un petit geste négatif de la tête, histoire de lui dire de ne rien faire pour le moment puisque la conversation vaquait entre le blond et Lilith visiblement. Mais il fallait rester sur ses gardes...Si une telle chaleur ne lui faisait rien...les pouvoir de Raym serait inutile également puisqu'il semble insensible au feu également.

Raym Steenwal
Raym Steenwal
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 102
15.12.18 14:03
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
Je ne sais pas pourquoi je réagis ainsi. Pour la violence de Raym qui n’aurait pas du avoir lieu si vite ? Non. Probablement pas. Je sais ce qu’il ressent et je sais pourquoi il a fait ça. Une haine indescriptible. Sans précédent. Je ne peux pas lui en vouloir. Je sais qu’il veut me protéger. Et le comportement de Sama’el semble aller dans les mêmes directives que celle de mon époux d’ailleurs. Mais il met également son cœur à l’ouvrage et sa priorité première est notre protection. Il n’y a que moi qui... fais barrage. Une douleur me prend en plein cœur de la poitrine. Est-ce que... je les déçois tous les deux en ce moment même ? Je me crispe alors que mon pas m’a rapproché de la scène de crime si je puis dire. Non. Je sais pourquoi je réagis ainsi. Ce n’est pas pour moi ni même pour l’horreur de la situation mais... C’est pour Shizuka. Je suis la seule à l’apprécier ici et je le sais. Je tiens à elle. Je l’ai guidé. Et j’ai confiance en elle. Je ne souhaite juste pas lui faire du mal ainsi. Alors je suis scandalisée. Pourtant je sais que cette créature est une potentielle menace.

« C'est....de très mauvais goût si vous voulez mon avis ! »
« Hm ? »

Je ne réponds pas. Mon visage se raffermit. Mes yeux se crispent. Comment... ? Cette chaleur aurait du le tuer. Comment a-t-il pu survivre ? L’Ange qui me garde encore trop humble s’efface bien vite alors que mon regard siffle sa colère et surtout, sa panique. Mes iris se teintent rapidement de ce rouge carmin si représentatif de ce que je suis réellement. Le danger... Y’en a-t-il ? Je ne sais pas mais tout comme Raym s’impatiente et s’énerve et tout comme Sama’el se retient de bondir sur cet insolent, je pressens quelque chose qu’il ne faut pas négliger et étouffer dans sa coquille avant que ça ne se propage. Cette créature est peut-être vraiment dangereuse.

Je reprends soudainement un calme certain. Mais mon regard ne trompe pas. Il faut être prudent. Les dires de cet inconnu passent au creux de mes tympans. Je les retiens tous mais je ne réponds pas. J’observe tout en restant intérieurement crispé. « C'est peut-être déplacé de ma part... vous êtes peut-être roi... Mais... Puis-je avoir vos excuses ? Ou... cela est hors de votre portée royale ? … Pardonnez-moi cette franchise mais ainsi... On pourra repartir sur des bases saines... comme de grands enfants. Cela vous va ? » Cet homme se montre trop calme et opte pour un langage bien trop détendu face à Raym. Je n’ai même pas besoin de me poser la question de ce qu’il est. Tout ce que je déduis là est suffisant. Il n’est pas un démon. Sinon, il considèrerait la royauté que nous formons avec plus de crainte. Il ne nous connait pas... Un spasme me prend et je serre les doigts pour former des poings expressifs. Alors il n’a pas passé la barrière parce qu’il était des nôtres. Shizuka l’aurait-elle vraiment... aidé à passer ? Je ne peux pas le croire. Je dois éclaircir tout ça. Je crois en ma Dame... Mais en même temps, la sécurité de mon peuple et de ma famille prime.

Je reste encore silencieuse alors que ce jeune blond confronte mon regard. Il s’illumine d’un rouge brillant. Ce que je viens de constater est alarmant. Manipuler du métal en fusion ainsi... Quel genre de créature est-ce ? Mes cheveux restent d’un bleu éclatant mais mon regard tourne à l’incandescence même. Une alerte sans pour autant me montrer agressive. Nous devons parler et non attaquer. J’adresse un léger signe de main vers Sama’el que je sens tendu. Tout ira bien alors je le somme silencieusement de ne pas intervenir. Je sais qu’il saura doser l’urgence s’il faut qu’il élimine le danger.

« Tu ne les auras pas. Tu en as sûrement pas besoin vu la chatouille que cela semble t'avoir fait. »
« Cela suffit ! »
« Excusez... mon langage envers votre mari... Mais il vient de faire une bêtise... Pardonnable avec des mots qui méritent le pardon. »
« Je vais prendre le relai en guise de pardon. Repartons sur de bonnes bases. »
« Bien...Ou en étions nous ? … »
« Je pose les questions et vous allez répondre. Asseyez-vous. »

Je fais signe à cet inconnu de s’installer sur une des chaises près de la table qui sert pour nos réunions. Je ne veux pas que tout tourne au désastre. Je ne peux pas oublier que Shizuka est liée à lui. Alors est-il réellement un ennemi ? Il me manque trop d’informations. Mais il est hors de question que je ne sois pas prudente. Je ferai tout pour protéger ma famille... Ce qui m’appartient de droit ! Je reste alors debout, ne prenant pas la peine d’user de mon trône.

« Avant toute chose, soyons clair que nous ne vous connaissons pas. La réaction de mon époux a été violente. Il... protège son peuple, comprenez-le. Je serai plus avenante mais non pas moins méfiante, même si vous venez à cause de ce lien envers ma protégée. »

Je fais le tour de la table et vient m’asseoir en face de mon interlocuteur. Comme si j’étais une personne lambda. Mais mes pupilles brillent encore. Ce qui n’est pas forcément un bon présage.

« Sama’el, qui vous a amené jusqu’à nous, est charitablement accompagné. Je n’ai sûrement pas besoin de vous présenter l’animal qui se glisse dans son col ni même de vous préciser que la chaleur est une source de plaisir pour lui. Vous êtes sûrement une créature qui a sa force pour résister à une telle charge de chaleur mais je doute que votre corps résiste à une perforation de crocs et à un venin puissant. Alors nous allons cesser les enfantillages. »

Mes coudes viennent se poser sur la table. Je croise mes doigts entre eux et dépose mon menton sur ceux-ci. J’observe ce blond qui semble de marbre.

« Je suis Lilith Steenwal. Reine des Succubes et Matriarche incontestée de cette ville. J’ose espérer que vous allez vous présenter à moi, n’est-ce pas ? Et me dire comment... vous avez passé la barrière. Sans aucun mensonge, je vous prie. »


Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️
Lilith Steenwal
Lilith Steenwal
Reine des Succubes
Messages : 147
24.12.18 12:41
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


--Et bien tu es servi !

Le roi ne semblait pas être très content de la tournure des choses. Il pouvait le comprendre après tout, une tentative d'assassinat échouée faisait toujours mal dirons nous, surtout en direct avec des témoins...

--Tu ne les auras pas. Tu en as sûrement pas besoin vu la chatouille que cela semble t'avoir fait.

- Cela suffit !

La reine semblait intervenir maintenant. Cette scène devait être de trop et Izaya était satisfait qu'elle y mette fin. Mais pour le moment, cela ne répondait pas vraiment à mes attentes concernant le roi...Cela devait être tout de même assez humiliant que quelqu'un ose le remettre à sa place.

-Je vais prendre le relai en guise de pardon. Repartons sur de bonnes bases.

Cela lui allait parfaitement.

- Je pose les questions et vous allez répondre. Asseyez-vous. 

Il regarda la table que la reine avait désigné. Il regarda cette fois le plafond...sous la chaise, sait-on jamais. Peut-être que la reine aussi avait préparé quelque chose. Après avoir inspecter cette chaise, il décida de la tirer lentement, histoire de voir si y avait vraiment rien de tordu...Puis, il s'assied alors que la reine faisait le tour de la table. Les yeux de la madame avait changé de couleur...était-ce un danger ?

- Avant toute chose, soyons clair que nous ne vous connaissons pas. La réaction de mon époux a été violente. Il... protège son peuple, comprenez-le. Je serai plus avenante mais non pas moins méfiante, même si vous venez à cause de ce lien envers ma protégée.

Elle vint alors s'assoir en face de lui. Que dire sur les propos de la jeune femme ? … Pas grand chose. Il attendait la suite, bêtement.

-Sama’el, qui vous a amené jusqu’à nous, est charitablement accompagné. Je n’ai sûrement pas besoin de vous présenter l’animal qui se glisse dans son col ni même de vous préciser que la chaleur est une source de plaisir pour lui. Vous êtes sûrement une créature qui a sa force pour résister à une telle charge de chaleur mais je doute que votre corps résiste à une perforation de crocs et à un venin puissant. Alors nous allons cesser les enfantillages.

-Madame...avez vous déjà vu un poison survivre dans un seau de métal en fusion ? … De plus, je doute qu'un serpent s'approche d'une source de chaleur si grande, par instinct de survie. Je n'ai pas envie de vous contre dire, je suis juste venu mettre les choses au clair par rapport à ma relation avec Shizuka. Je n'ai aucune intention hostile envers vous et votre peuple. Je suis...Une créature qui sait garder sa neutralité.

-Je suis Lilith Steenwal. Reine des Succubes et Matriarche incontestée de cette ville. J’ose espérer que vous allez vous présenter à moi, n’est-ce pas ? Et me dire comment... vous avez passé la barrière. Sans aucun mensonge, je vous prie.

-Je suis Izaya Akishuno. Je ne suis pas originaire de cette planète, mais...j'en reste l'un des maîtres élémentaires qui donne vie à cette planète. C'est pourquoi chez moi le terme de reine ou de roi est...comment dire...pas très important. Je suis un élémentaire de magma madame.

Les élémentaires avaient tous leur impérialité sur leur élément...c'est pourquoi les titres de ce genre n'avaient aucun sens.

-En ce qui concerne la barrière...Shizuka ne m'a pas aidé, je l'ai rencontrer plus tard dans la cité. Mais votre barrière ne protégeait qu'en surface...j'ai été curieux et je suis passé sous terre. J'ai réalisé que votre barrière n'allait pas aux profondeurs de la terre. Mais rassurez vous, j'ai bouché le passage derrière moi.

Il soupira alors, jetant un œil alors à gauche et à droite pour voir si rien j'avais changé...sait-on jamais.

-Si je suis resté madame...c'est pour Shizuka. Si je suis en face de vous aujourd'hui...c'est pour Shizuka également.

Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 37
30.12.18 11:56
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Forcément, le Roi refusa de donner des excuses et il comprenait amplement pourquoi. Il n’aimait absolument pas comment le blond agissait de manière sans gêne. Peut importe qu’il vienne d’ailleurs, la bienséance aurait voulu qu’il accepte les coutumes de l’endroit où il était désormais. Et le fait d’infantilisé le Roi… le reste ne pouvait que mal se passer…
Il masqua un léger soupire alors que la Reine intervenait, rabrouant « gentiment » le Roi pour… s’excuser ensuite ? Il masqua sa surprise, toujours la main sur son serpent qui voulait à tout prit mordre l’inconnu pour lui passer l’envie d’être aussi chaud – ou un autre truc du genre qu’il ne comprenait pas. Parfois, il n’arrivait pas à comprendre sa Reine, surtout quand elle commença à donner des excuses au comportement du Roi.

Lentement et en silence, il se déplaça donc vers sa Majesté, se postant à ses côté sans quitter du regard l’inconnu. Ses rapports avec le Roi avaient toujours étaient… tendus, s’il pouvait dire ainsi, mais il ne lui en avait jamais tenu rigueur. Déjà parce qu’il n’avait pas à le faire mais aussi parce qu’il comprenait le fait qu’il s’inquiète pour la Reine et de se que sa création avait engendré comme fatigue chez elle.
Il espérait simplement que cela soit mis de côté pour le moment…

Majesté… puis-je vous parler librement ? Demanda-t-il à voix basse à l’encontre du Roi.

Bien qu’il s’était approché, il avait gardé une distance de sécurité entre eux. Il n’était pas un conseillé et entretenait encore moins de rapport intime ou d’amitié avec la famille Royal, il était juste un garde après tout. Mais voilà, actuellement, il s’inquiétait fortement pour la Reine et il doutait d’être le seul dans cette pièce à ressentir cela.
Mais il devait avouer qu’il ne savait pas non plus comment faire dans cette situation et le fait que ce… cet élémentaire comme il avait dit, soit là pour Shizuka, lui donnait encore moins envie de lui faire confiance ou même de lui laisser le bénéfice du doute.

Lord quant à lui, s’était sagement blottit de nouveau dans ses vêtement au moment même où il avait commencé à approcher le Roi, se montrant discret et silencieux même si la pointe de son visage qui dépassait montrait qu’il comptait suivre avec soin la conversation.
Invité
Anonymous
Invité
16.02.19 9:11
Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal


Cet homme insupportait. Si Lilith n'était pas la il serait déjà au bout d'un pic avec sa tête en évidence ! Elle semblait vouloir prendre la main sur cet entrevue...peut-être savait-elle que trop bien la haine qu'il avait pour Shizuka...Donc faire du mal à la dame avec cet individu était simplement une évidence. Mais puisque c'est ce qu'elle voulait, il n'allait pas l'en empêcher même si la présence de cet homme était...presque une insulte pour la raison de sa venue.

Raym serrait les dents le plus discrètement possible...Il bouillonnait mais relâcha tout dans un soupire qui se voulait long. Il regarda alors le gardien semblant se rapprocher de lui...Que lui voulait-il encore celui la ? Comme s'il n'avait déjà pas à faire avec la colère qu'il avait contre cet homme blond.

-Majesté… puis-je vous parler librement ?

-N'est-ce pas déjà ce que tu fais ? Vas y donc je t'écoute.

Il détestait bien plus cet homme blond que le gardien donc la encore, il acceptait de lui parler simplement car sa haine était concentré sur celui qui faisait face à Lilith. Il s'inquiétait pour elle...cette part d'ange qui la parcourait devait être éradiqué...Il devait s’entraîner pour ça. Peut-être y arrivera-t-il n'est-ce pas ?

Il remarqua d'ailleurs le serpent avec sa petite tête qui dépasse légèrement de ses vêtements...cette sale bête...Il n'aimait pas particulièrement les serpents et puis si son animal de compagnie le voyait, il lui courrait après pour s'amuser...Qu'il reste cacher ce petit monstre.

Raym Steenwal
Raym Steenwal
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 102
17.02.19 14:14
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
Je ne sais pas si j’agis comme il se doit. J’ai conscience de sûrement décevoir mon mari et mon gardien. Ce dernier me doit beaucoup mais je sais que parfois, je suis un vrai mystère pour lui et qu’il se pose probablement des questions. Des questions qu’il ne met jamais sur la table car il ne veut pas m’offenser. Il s’agit d’un bon Gardien. D’un de mes meilleurs éléments que je considère peut-être bien plus que les deux autres. Surtout plus que la dernière en tout les cas. Mais pour cette fois, je me dois de me faire entendre et de protéger ma Dame ainsi que ses sentiments. Tout en restant sur mes gardes. Je dois prendre la parole et je dois prendre le dessus sur la colère de mon époux.

Je passe outre la véhémence de Raym et j’invite notre hôte à s’installer. Son inspection pourrait en faire sourire plus d’un. Mais je ne ris pas. Cela dit, je le laisse faire. Je peux comprendre ses doutes, quelque part. Mais si je devais en venir aux actes, je n’agirai pas de la même manière que Raym. Assurément pas. Je le torturerai directement. Et sans surprise. Si je le pouvais et si mon âme n’était pas divisée par cet ange, je l’aurais peut-être déjà fait.

« Vous pouvez vous asseoir sans crainte. Je ne fais pas preuve d’autant de fourberie. »

Je garde un contact visuel permanent avec cette étrange créature. Même si je semble le rassurer sur mes attentions, je reste la Reine et par conséquent, celle a qui l’on doit le respect et l’obéissance. J’avise alors directement cet homme de bien penser à la question avant de m’installer face à lui. J’en oublie presque mes accompagnateurs. Non pas négativement, mais tout simplement parce que maintenant, les choses deviennent sérieuses et que je ne tolèrerai plus un semblant de gaminerie.

« Madame... avez-vous déjà vu un poison survivre dans un seau de métal en fusion ? … De plus, je doute qu'un serpent s'approche d'une source de chaleur si grande, par instinct de survie. Je n'ai pas envie de vous contre dire, je suis juste venu mettre les choses au clair par rapport à ma relation avec Shizuka. Je n'ai aucune intention hostile envers vous et votre peuple. Je suis... Une créature qui sait garder sa neutralité. »
« Vous seriez bien surpris de voir à quel point ce serpent est plus redoutable qu’il n’y parait. Ne remettez pas en doute mes propos. Mais comme vous le dites si bien, revenons au sujet premier qui nous vaut votre visite. Et laissez-moi vérifier si vos dires sont vrais. »

Je ne tarde plus à me présenter. J’ose espérer que ce jeune blond en fera de même pour que l’on puisse aboutir à quelque chose. « Je suis Izaya Akishuno. Je ne suis pas originaire de cette planète, mais... j'en reste l'un des maîtres élémentaires qui donne vie à cette planète. C'est pourquoi chez moi le terme de reine ou de roi est... comment dire... pas très important. Je suis un élémentaire de magma madame. » Je hausse un sourcil de surprise. Je ne m’attendais pas à une telle franchise aussi rapidement. Mais ce qui me met en alerte rapidement c’est ce terme d’élémentaire de... Magma. Le feu... Tout commence à s’expliquer et je comprends maintenant pourquoi une telle chaleur ne lui a rien fait. Je me mords doucement la lèvre. J’aimerais rétorquer mais je laisse cet invité parler et continuer de me donner des explications.

« En ce qui concerne la barrière... Shizuka ne m'a pas aidé, je l'ai rencontré plus tard dans la cité. Mais votre barrière ne protégeait qu'en surface... j'ai été curieux et je suis passé sous terre. J'ai réalisé que votre barrière n'allait pas aux profondeurs de la terre. Mais rassurez-vous, j'ai bouché le passage derrière moi. »
« ... Sous terre... ?! »

Mon calme s’évapore. Comment ma barrière a-t-elle pu avoir une telle faille ? Mon poing tape radicalement sur la table sans même que je ne m’en rende compte. Mes yeux s’illuminent et la colère me gagne brusquement.

« Me rassurer ? Comment osez-vous me parler ainsi ?! Vous dites cela comme si vous vous moquiez de moi ! »

Je n’ai d’yeux que pour cet énergumène qui réveille ma colère. Je ne regarde plus Raym ni même Sama’el. Je hais soudainement cet élémentaire pour ces mots qui sont pourtant réalistes et vrais. Je devrais le faire tuer. Sur le champ ! Mais... « Si je suis resté madame... c'est pour Shizuka. Si je suis en face de vous aujourd'hui... c'est pour Shizuka également. » ... mes doigts se détendent doucement alors que mon regard devient de nouveau paisible. Shizuka. Si je fais tant de concession et que je manque d’avoir mes deux meilleurs soutiens à dos, c’est pour elle. Je me calme. Puis je regarde cet Izaya avec plus de recul.

« Et comment je peux être sûre, moi, que vous ne ferez rien de déplacé ? Vous avez forcé ma barrière sans aucun scrupule. »

Je pourrais me douter que nous ne craignons rien juste parce qu’il a sorti la vérité sans même broncher. Est-ce vraiment là sa réaction parce qu’il a vraiment des sentiments pour Shizuka et qu’il veut paraitre transparent ? Je ne sais pas. Je ne peux pas me permettre de croire cela si facilement. Pour notre sécurité.

« Shizuka n’est pas de mon peuple. Elle est donc facilement manipulable. Qui me dit que vous ne tenterez pas soi de lui faire du mal, soi de me l’enlever pour agir contre moi et les miens ? »


Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️
Lilith Steenwal
Lilith Steenwal
Reine des Succubes
Messages : 147
27.02.19 17:47
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


Revenons donc au premier sujet...Il fallait faire les présentations, passer aux explications et surtout annoncer ce qui se passe entre lui et Shizuka qui était proche de la reine semble-t-il. S'il pouvait éviter tout ça il aurait été très content...malheureusement, les procédures royal sont vraiment chiante...

-... Sous terre... ?! 


Izaya regardait la reine frapper la table de manière calme, s'attendant à une telle réaction de sa part. Il pouvait comprendre son énervement mais en même temps, les demons avaient ils vérifier sous terre qu'elle fonctionnait ? … Vu le résultat, certainement pas et elle aurait été au courant. Les yeux de la reine ne lui faisait pas peur...

-Me rassurer ? Comment osez-vous me parler ainsi ?! Vous dites cela comme si vous vous moquiez de moi !


-C'était pour éviter que d'autres personnes trouvent mon passage … Loin de moi l'idée de me moquer de vous, croyez moi, j'ai aucun intérêt à le faire vous savez... Mais vu votre réaction, je constate que vous n'avez pas été regardé sous terre si votre barrière fonctionnait. Je n'ai transmis l'information à personne...Et je suis tombé peu de temps après sur Shizuka.

Mais il était la avant tout pour Shizuka, le reste il s'en fichait ce n'était pas vraiment son royaume...Pis dans un sens il avait rien à se reprocher, ce n'était pas comme s'il avait laissé un passage sans surveillance. Mais la reine n'allait sûrement pas en rester la.

- Et comment je peux être sûre, moi, que vous ne ferez rien de déplacé ? Vous avez forcé ma barrière sans aucun scrupule. 

-Parce que je suis tombé rapidement sur Shizuka...Je sais bien que si je fais un faux pas, je n'aurais sûrement pas l'occasion de la revoir n'est-ce pas ?


Ce serait fâcheux de ne pas la revoir...mais si c'était le cas, peut-être que Shizuka quitterait carrément la reine pour le rejoindre ? La succube devait faire un choix, au risque de ne rien perdre, voir de perdre quelque chose ou d'en gagner une...elle devait simplement faire le bon.

- Shizuka n’est pas de mon peuple. Elle est donc facilement manipulable. Qui me dit que vous ne tenterez pas soi de lui faire du mal, soi de me l’enlever pour agir contre moi et les miens ?

-… Je n'ai pas envie de vous vexer madame mais...Nous sommes aller bien plus loin que le simple baiser voyez vous ? Je n'ai donc aucune intention de la manipuler ni même de vouloir l'arracher à ces lieux qui sont pour elle certainement d'une grande importance. Ce qui n'est pas mon cas puisque...Je ne suis pas originaire de cette planète. N'ayant pas d'attache il m'est plus facile de rester pour Shizuka.



Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 37
02.03.19 13:12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: