Tenebrae a perdu sa Reine il y a de ça de longues années.
Mais aujourd'hui, elle est revenue. Tenebrae renaitra.
Qui seras-tu ? Avec qui seras-tu ?
 

Contexte

 :: L'Antre des Créatures :: Les Manuscrits Infernaux :: Textes de loi et Histoire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Le Créateur
Le Créateur
Le Démiurge
21.03.18 14:17
Messages : 175
http://new-tenebrae.forumactif.com
Le Démiurge

Contexte général


Tenebrae. Là où tout a commencé il y a quelques millénaires. Une petite planète lointaine au creux d’une immense galaxie. Une galaxie où de nombreuses étoiles se perdent. Où de nombreux astres se fixent pour abriter différentes formes de vie. Tenebrae est un monde parmi tant d’autres. Certains sont purs. D’autres sont malsains. Mais l’équilibre existe toujours. D’innombrables guerres ont eu lieux entre peuples de différentes étoiles. Mais à chaque fois, la force qui maintient la balance entre la Lumière et l’Ombre a été préservée.

Mais sur Tenebrae, l’Ombre grandissait toujours. Un monde qui abritait l’Enfer des légendes. Ce berceau immonde où toute créature maléfique voit le jour. Là où le Feu du Démon donne naissance à l’Impur. Si la plupart des étoiles ont connu leurs guerres pour restaurer l’ordre et l’équilibre, Tenebrae, elle, n’avait pas encore fait face à la Lumière pour la contrer. Parce que la force démoniaque qui logeait sur cet astre était bien plus imposante que ce que les autres planètes avaient pu connaitre. Du fin fond des entrailles de cette roche maudite, le Démon, qu’on ne saura jamais nommer, a agité ses flammes pour façonner différentes sortes d’êtres redoutables. Mais la plus fatale de toute a été cette femme...


« Il est temps... Lilith... »

Lilith. Un être magnifique dont le corps et le regard en ont fait pâlir plus d’un. Une Succube aux pouvoirs destructeurs et sans fin. Il lui a tout donné. Comme s’il constituait une arme pour faucher toute forme de Lumière possible. Aucune Lumière ne pouvait franchir ce pouvoir grandissant. Et alors que Lilith prenait de plus en plus part à ce pouvoir démoniaque, Tenebrae devenait impénétrable. Intouchable. Cette reine des Succubes souleva son propre peuple pour étendre l’obscurité totale sur l’astre entier.


« Te souviens-tu ? ... Tenebrae... Ta Terre natale... »

Et quand Tenebrae fut entièrement sous son contrôle, prise d’une violente envie de conquérir le reste de la galaxie, elle chercha de nombreuses étoiles à détruire pour ainsi, assouvir sa soif de puissance. Guidée par ce Démon créateur, elle tua sans scrupules et agrandissait ses rangs par le biais de créatures tout aussi redoutables qu’elle. Créés par le Démon ou bien par elle-même. Démons de toutes les races possibles, ils souillaient le sol des astres faibles pour les assombrir et les détruire. Il devenait difficile pour les peuples de la Lumière de contrer ces offensives dangereuses. Mais nous ne pouvions pas rester de marbre quand Lilith posa les pieds sur cette si belle étoile. Si bleue. La Terre.


« Ton pouvoir anéanti... »

Moi Sitaël, Séraphin dont le rôle est de préserver la Lumière, ne pouvait rester sans rien faire. J’ai érigé mon propre peuple et créé des créatures divines dont la Lumière n’avait d’égal que celle des Séraphins même. Nous avons frappé avant que la Succube ne souille cette Planète Bleue. Nous avons réussi à la contenir mais à quel prix ? Nous ne pouvions la vaincre sans perte. Nombre de mes créations ont perdu la vie. Mais l’Ombre a été contenue.


« Ton emprisonnement... »

Sa force était telle que nous ne pouvions la détruire. Le sacrifice ultime a été fait pour que l’équilibre soit restauré. Mon énergie sert de prison à Lilith. Mon corps n’est plus mais mon âme endigue sa force destructrice. Une barrière de glace indestructible contenant toute la puissance séraphine qui puisse exister. Seule une énergie impure pourrait la sortir de là. Mais sur Terre, le fléau n’est pas encore arrivé. Mes sujets veillent à ce que l’Ombre n’atteigne pas cette étoile qui sert de prison à l’Impur même.


« Souviens-toi... »

Et ce Démon de Tenebrae ? Il s’est éteint. Endormi. L’emprisonnement de Lilith et la perte de tous ses sujets l’on affaibli, Lui qui avait tout mis dans sa plus belle œuvre. Son esprit et son Feu restent éveillés et rôdent sur l’étoile maudite empêchant ainsi toute forme de vie et de Lumière approcher. Mais son corps est enfoui dans les entrailles de la roche comme au tout début. Encore une fois, mes fidèles veillent à un possible éveil. Mais sans Lilith, ses forces sont détruites. Nous avions alors gagné. L’ordre était revenu. L’équilibre était de retour. Et la Terre était sauve.


« Il est temps... Lilith... »

Qui pourrait penser qu’au fin fond d’une étendue de glace sur Terre se cacherait le Fléau ? Personne. Personne si ce n’est le Mal enfoui qui cherche à retrouver cette source de destruction qui maintenant fait parler les légendes. Que ce soit par tous ces Exilés ou les Terriens même, on parle de Lilith. Mais nul ne sait où elle est gardée prisonnière ni par qui. Nous pensions avoir gagné. Mais Lilith nous a dupés et a permis aux démons de se faufiler. Les Humains sont corrompus et faibles. Il est si facile de les séduire et ainsi de faire venir l’obscurité sur leurs propres terres. Malgré nos surveillances, les démons s’invitent sur une Terre encore vierge de tout mal. Et ils arrivent à trouver ce qu’ils cherchent inconsciemment. Il approche. Ce bloc de glace divin que je maintiens s’affaiblit au fur et à mesure que je sens, pour la première fois depuis mille ans, une ombre approcher.


« Réveille-toi... »

Les doigts du démon sont la clef. Son sang doit être pur pour pouvoir défaire ma protection. Je suis si faible à contenir ta puissance Lilith que ce rejeton du mal va percer cette glace qui te contient depuis si longtemps... Mon esprit s’agite. Je tente désespérément d’alerter les miens alors que cette prison de Lumière explose. Le message sera-t-il passé à temps ?


« Réveille-toi... Lilith ! »

(c) Cruelly pour Never Utopia.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Créateur
Le Créateur
Le Démiurge
21.03.18 16:21
Messages : 175
http://new-tenebrae.forumactif.com
Le Démiurge

Courant Mai 2023


Ta main caresse doucement cette petite tête qui se tient devant toi. Un de tes trois beaux enfants que tu chéris plus que tout. Des enfants que tu ne pensais même pas avoir de cette manière. Que s’est-il passé pour que tout se déroule ainsi ? Oh... Ne fais pas mine de ne pas savoir. Tu sais ce qu’il s’est passé. Mais le secret demeure encore. Ce n’est pas encore le moment de dévoiler la vérité à ton époux. Ton sourire n’a d’égal que celui d’un ange aux yeux de ton fils quand celui-ci s’agite et t’échappe pour retrouver ses sœurs. Mais tu es loin d’être pure. Toi, Lilith, tu laisses échapper un soupir alors que tu reprends place sur ton trône, seule, ressassant un passé révolu avec une colère qui brille dans ton regard carmin.

Tes iris se teintent d’un rouge menaçant à ces pensées qui te reviennent. Ce maudit Séraphin et ses stupides créatures ont osé réduire à néant ton armée ainsi que la moitié de ton peuple il y a de ça mille ans. Et toi, il t’a enfermé comme une vulgaire entité qui ne méritait que la mort. Pendant un millénaire, tu t’es senti mourir dans cette prison de glace, compressée par cette aura divine qui t’as affaibli et réduite au silence. Ton poing frappe sur l’accoudoir de ton trône et un tremblement résonne dans les murs. Ta haine est forte. Mais même si tu savais que tu allais perdre ici, sur cette Planète Bleue, tu les as tous dupé. Alors même que ta force était quasiment éteinte, tu as pu modeler cette dernière graine, faute de pouvoir créer une créature entière.

« Tu germeras au cœur d’un être démoniaque. Le moment venu tu naitras et tu m’aideras. Tu viendras à moi. »

Et il est venu à toi. Au bout de mille années de calvaire. Mais il ne sait pas qu’en réalité, c’est toi qui as construit son destin afin de le lier à toi. Seulement, les choses ne se sont pas passées comme tu les avais prévues. Mais est-ce vraiment une barrière ? Non. Bien au contraire. Aujourd’hui, tu te sens plus forte de jour en jour grâce à cette graine qui a accompli son devoir. Ton aura revient doucement mais sûrement grâce à son aide... et à cet amour que tu n’avais pas prévu entre vous.

Tu as érigé cette Nouvelle Tenebrae sur Terre très rapidement après ton réveil pour recueillir les rescapés de ton peuple. La moitié avait été décimé mais l’autre a survécu et s’était exilé en cachette sur Terre, usant de leur pouvoir et de leur jugeote pour échapper à la surveillance des Duneraniens ou encore de ces Exilés, créatures survivantes de ton propre fléau. Tu as offert un toit aux tiens et rendu cette ville forteresse impénétrable grâce à des cristaux magiques faits de ton sang. Pour toi, c’est comme le début de la colonisation de cette fichue Planète Bleue.

Tu comptes bien faire revivre le passé. Il n’est plus révolu. Il renaitra. Mais il y a juste un tout petit problème. Cette prison de glace te hante encore. En se brisant, Sitaël t’as dupé lui aussi. Son aura s’est dissipée dans les bris de glace. Et certains se sont ancrés en toi. Tu n’es plus aussi démoniaque qu’avant. Ton sang est altéré. La Lumière a pénétré ton corps. Te voilà comme dilué dans un verre d’eau. Et toujours affaibli. Tes pouvoirs reviennent trop lentement et toi... Tu deviens trop sage avec le temps. Trop... angélique. Cette pensée fait fuir ton entourage tant la colère anime la Succube qui est en toi. Tu brises le bois de ton trône violemment.

« Je vais tous vous tuer pour ça ! Un par un, je le jure ! Chaque Duneranien... Chaque Séraphin... Je vous exterminerai !! »
« M... Ma Reine... »
« Silence !! »
« Mais nous avons capturé un de ces prénommés Chasseurs... Il rôdait près de la frontière. »
« Tuez-le ! Tous. Jusqu’au dernier. Massacrez-les ! »

Car en plus, il a fallu que même ces Humains se dressent contre les Créatures. Il s’en est passé des choses en mille années d’enfermement. Mais ça ne se passera pas comme ça...

Ce petit bout de chou revient vers toi, accompagné de ses sœurs. Ta colère se dissipe très vite alors que tu te lèves pour t’occuper de ta progéniture. Trois ans. Depuis trois ans déjà que tu cajoles ces petites frimousses et que tu dois tout à leur père. Tu reprendras le dessus pour ton peuple et ta famille. Vous... reprendrez le dessus. Tout redeviendra comme avant.


▬  Informations supplémentaires  ▬

Le contexte est écrit de façon générale. Il est donc fortement recommandé de passer lire les sujets du Grimoire du Créateur (www.) pour obtenir des détails précieux qui vous permettrons de mieux vous adapter au contexte ! ♥️


(c) Cruelly pour Never Utopia.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Créateur
Le Créateur
Le Démiurge
28.06.18 22:49
Messages : 175
http://new-tenebrae.forumactif.com
Le Démiurge

Août 2023


Tu n’avais pas pensé que cette situation se présenterait. Oh tu te doutais bien qu’après ton réveil, les choses bougeraient. Que l’ennemi oserait frapper à ta porte. Mais tu n’as pas du tout imaginé que Sitaël serait derrière tout ça. Pour toi, il était mort. Il ne reviendrait plus hanter tes jours. Mais tu t’es trompée. Ce Séraphin est bien plus solide qu’il n’y parait. Et même s’il s’est sacrifié pour t’enfermer, il n’a pas perdu son âme. Une âme qui a alerté les siens. Sans enveloppe charnelle, son aura a su quémander l’aide nécessaire auprès de ses confrères mais pendant tout ce temps, il s’est tu. Il ne s’est manifesté qu’au moment propice. Celui pendant lequel tu étais seule et encore faible...

Une secousse énorme avait ébranlé le sol de la Nouvelle Tenebrae en ce mois de Juin 2023. Un assaut ? Tu ne le savais pas à ce moment précis. Pas encore. Tu as été prise au dépourvue. La seule chose qui t’es venue à l’esprit c’était la sécurité de ta famille. Tes enfants. Et Raym... Où était-il à ce moment là ? L’intérieur du Château s’agitait alors que tu cherchais désespérément les tiens. Ils n’étaient pas là. Et plus tu cherchais, plus ce bruit de destruction était intense. Des explosions. Tu aurais du te douter que ce moment arriverait. Tu t’es faite assiégée. Tu as voulu sortir pour constater la situation par toi-même mais tes gardes du corps t’en ont empêché. Malgré tes cris manifestant ta colère ainsi que ta peur d’avoir perdu ta chair et ton sang, ils ne t’ont pas laissé sortir. Les Duneraniens étaient déjà aux portes du Château. Tu as du user de ta force pour laisser la Succube prendre le dessus et ordonner à ta garde de te laisser sortir.

Quel spectacle. Tu as pu observer ton armée de Succubes tenir tête à cette embuscade tandis que d’autres membres de ton armée se précipitaient en ville pour protéger la population. Tes pupilles dilatées et colorées d’un rouge sanguinolent ont imprimé cette guerre aux portes de ton domaine. Tes ordres ont immédiatement fusés. Tuer les envahisseurs au plus vite et surtout, rechercher ta famille. De longues heures à tenir tête à une armée plus puissante. Tu n’es pas dupe et tu savais que ce combat n’arrivait pas au bon moment. Plus nombreux. Plus fort que toi. Et pourtant... Aucun cadavre. Aucune réelle avancée. La ville n’était pas assiégée. Ils étaient là, à faire du sur place devant les murs de ta demeure. Comme s’ils faisaient semblant de se battre. Comme s’ils gagnaient du temps. Un temps précieux qui t’a dupé. Ces longues heures à t’inquiéter pour tes semblables et ta famille. Ces longues heures à ordonner de tenir bon pour protéger ton peuple. Ces longues heures qui t’ont fait oublier l’essentiel. La réelle barrière qui empêchait toute créature ou homme de franchir tes portes. Cette barrière qui, en réalité, était la cible première. Les cristaux. Mais le temps de te rendre compte de cela, il était trop tard. Tout cela n’était qu’une diversion qui t’a été fatale.


La rage te gagne. Tu viens de perdre, encore une fois. Cette bataille a permis à Sitaël d’approcher les lieux et d’envahir ces quatre cristaux de cette même aura qui t’a emprisonné. Il les a détruits comme il a détruit tout ton être. Il a tout manigancé avec son peuple pour ouvrir une brèche et rendre la Nouvelle Tenebrae fragile. Ta haine soudaine alimente cette noirceur qui peine à ressortir de ton être depuis ta libération. Mais plus tu la nourris, plus la Succube que tu étais jadis revient. Ça ne peut plus durer. Tu feras payer cet affront aux Duneraniens. Tu ne t’avoues pas vaincue.

Fort heureusement, ton peuple n’a rien. La Nouvelle Tenebrae n’est pas détruite ni sa population. Et ta famille va bien. Raym n’était pas là mais quelque part, tu l’en remercie tellement. Parti avec ta progéniture au fin fond de la ville, il s’est inconsciemment éloigné du danger. Bien que sa rage ait été forte à son retour, il ne peut que se réjouir d’un point qui, malgré tout, va en votre faveur. Peu après cette diversion et cette catastrophe, d’étranges phénomènes ont eu lieu. Des humains ont commencé à développer de subites mutations. Et plus les jours passent, plus ces « contaminés » se développent. Tu as pu en savoir plus. Ton sang est la clef de tout cela. Sitaël a peut-être détruit les cristaux qui te protégeaient mais il a libéré un poison mortel qui a imprégné les sols. Et il n’a pas fallu longtemps à ce liquide empoisonné pour contaminer les terres entières. C’est donnant-donnant et pour toi, c’est une belle faille qui s’ouvre pour coloniser cette planète qui commence à mourir à petit feu.


(c) Cruelly pour Never Utopia.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Créateur
Le Créateur
Le Démiurge
10.11.18 23:22
Messages : 175
http://new-tenebrae.forumactif.com
Le Démiurge

Mi-Septembre 2023


Ton sourire est si significatif en cette belle journée. Un peu fraîche mais tu n’en tiens pas rigueur. Parce qu’en ces jours radieux, tu savoures un début de victoire significatif. Oh non. La guerre n’est pas encore gagnée. Mais tu viens de remporter une bataille haut la main. Et tout ça, tu le dois à ton entourage. Ton mari mais aussi tous ceux qui soutiennent ton retour. Tout ceux qui veulent te voir redevenir la Reine des Succubes que tu étais. Ton sourire devient encore plus serein. Presque effrayant. Duneran est maintenant à ta portée. Et tu vas tous les éliminer ces maudits Séraphins.

« Mais pensez vous que l'on peut briser leur défense avec les cristaux ? … Et en même temps pourrir le sol en le contaminant ? De ce que je sais, les cristaux ont aussi eu des effets néfastes ici... »

Quand cette phrase est sortie d’entre les lèvres de ton époux, tu as été surprise. Mais finalement, quelle idée superbe a-t-il eu. Comment avais-tu pu seulement oublier que son pouvoir pouvait ranimer ce que tu avais perdu... Même si la crainte était là, tu ne pouvais pas mettre de côté la possibilité de raviver la flamme de tes propres cristaux. Tu ne savais pas si ça allait fonctionner mais comment savoir si on ne tente pas ? Tu n’as pas attendu longtemps après cette réunion le mois dernier. Quand Balthazar a rapporté les débris de tes cristaux brisés, les essais ont été rapides et surtout, efficaces. Tes cristaux sont redevenus comme neufs, suintant de ton sang une nouvelle fois. Mais encore plus que cela, ils étaient emplis d’une puissance énergétique démesurée. De quoi atteindre Duneran sans même bouger de la Terre.

C’est de la partie la plus haute du monde, au Mont Everest, qu’accompagnée de Raym et de quelques éléments hauts placés de ton peuple, vous avez mis la machine infernale en route. Ce pouvoir entre tes mains a permis d’ouvrir un accès entre la Terre et Duneran si aisément. Ton être entier s’est mis à frémir. La porte des ennemis ouverte si facilement. Trop facilement ? Peut-être. Mais la question ne s’est pas posée car l’invasion a été imminente et les Séraphins ont été pris au dépourvu. Ils ont voulu briser tes barrières sans prévenir ? Voilà que maintenant, tu en fais autant. Sans attendre, ce portail a forcé une brèche au cœur de Duneran et a brisé sa défense magique dite impénétrable. Et ton sang a coulé à flot, pourrissant les sols et rendant les terres malades, comme sur Terre. Mais surtout, la brèche est toujours active aujourd’hui. Duneran n’est plus imperméable et aucun Séraphin même ne peut endiguer le flot énergétique du portail tenu par des cristaux maintenant indestructibles. Bientôt, la Planète de la Lumière finira pourrie jusqu’à la moelle, comme la Terre ! Même ces maudits Humains ne peuvent aller là-bas sans risquer de subir la contamination de ton précieux sang. La victoire de la guerre se rapproche.


Tu observes tes enfants courir devant toi, jouant sans même se douter de ce qu’il se passe. Mais peut importe. Tu es soulagée. Soulagée de voir que le temps avance en ta faveur pour une fois. Ce n’est qu’une question de temps avant que l’étau ne se referme complètement. Il ne reste plus qu’à trouver comment te purifier de cette aura angélique qui te confine encore mais déjà, les choses évoluent. Tu vas trouver. Raym va trouver. Le temps est presque venu de revenir...


▬  Informations supplémentaires  ▬

Le contexte a évolué suite à la réunion entre Raym, Lilith et Balthazar concernant les défenses stratégiques de la Nouvelle Tenebrae (www.).

Duneran est maintenant accessible à tous. Cela dit, il est important de retenir que le seul moyen d'accéder à Duneran est par le portail créé par Raym. Vous ne pouvez pas inventer un moyen absurde pour arriver à Duneran. Seul le portail le permet. Pour revenir sur Terre de Duneran, seul le portail le permet également. Exception faite pour les Duneraniens qui peuvent se rendre sur leur planète et bouger sans ce portail, ce qu'ils font d'ailleurs depuis la période ou Lilith a été enfermée. Considérons qu'ils sont liés à leur Planète et qu'ils peuvent la joindre sans effort par téléportation, Séraphins ou non.


(c) Cruelly pour Never Utopia.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: