Tenebrae a perdu sa Reine il y a de ça de longues années.
Mais aujourd'hui, elle est revenue. Tenebrae renaitra.
Qui seras-tu ? Avec qui seras-tu ?
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Je voudrais te dire || PV Izaya [Terminé]
Shizuka Onishi
« Parle-lui. Ce sera là aussi un bon moyen de savoir s’il tient vraiment à toi et s’il dit la vérité. »

Les mots de la Reine résonnent encore dans ma tête alors que je marche fébrilement vers l’inconnu. C’est la première fois que je mets les pieds dans le monde des Hommes depuis que Lilith m’a pris sous son aile. J’aurais aimé rester là où je me sens le plus en sécurité mais je n’ai pas le choix. Je dois quitter les frontières de la Nouvelle Tenebrae pour trouver Izaya. Le trouver et lui parler. Plus j’attends et plus je risque de creuser un fossé entre moi et celui que j’aime. Je ne veux pas que ce fossé se creuse. Je veux que l’on reste proche. Que l’on continue à s’aimer comme on s’aime aujourd’hui. Mais quand ces mots de Lilith reviennent dans mon esprit, je tremble légèrement. Je ne peux pas croire qu’Izaya ne tienne pas à moi alors pourquoi devrais-je demander des preuves... ?

Je me mords doucement la lèvre avant de continuer à avancer. De toute manière, preuve ou pas, il doit être au courant. C’est son enfant après tout. Mon regard est alerte. J’observe les alentours de la ville dans laquelle je suis. Si près de la Nouvelle Tenebrae mais pourtant si éloignée de la sécurité dont j’ai l’habitude d’être entourée chez moi. Une créature au beau milieu des Hommes. Si un Chasseur devait passer par là et reconnaitre en moi une renarde, je suis perdue. J’ai peur... Mais Izaya est par ici. Je dois le trouver... Je suis inquiète. Il aurait du rester plus près de moi. Mais je ne peux pas le blâmer. Après une réunion si mouvementée avec le couple royal, je ne peux que me faire à l’idée que quitter les lieux était plus judicieux. Mais lui aussi craint beaucoup en ces terres humaines.

Je m’arrête dans ma course puis je relis le petit bout de papier que je tiens entre mes mains. Les indices que j’ai me poussent à aller dans la direction qui se montre devant moi mais mes jambes ont bien du mal à me porter. Les lieux sont bruyants. Voilà bien une trop grande ville remplie de danger à mon goût. Je ne veux pas franchir cette rue mais je dois le faire. Je range alors mon papier et je traverse prudemment la route avant de me retrouver face à un immeuble assez grand et large. Je longe le bâtiment avant d'être face, cette fois, à une rangée de maisons indépendantes. Petites mais semblant spacieuses. Est-ce vraiment ici ? J’ai du demander tous les renseignements possibles pour trouver ces lieux. Sans Lilith qui a fait faire les investigations, je n’aurais probablement pas su qu’Izaya était revenu en terre aussi inconnue. Voulait-il me fuir... ? Je me crispe fortement.

« Non... Ne pense pas ça... Il est juste parti pour se protéger... C’est ça... Et c’est tout... »

Je traverse encore une rue pour me retrouver devant la bonne maison. Est-ce la sienne ? Où simplement un endroit pour la nuit ? Quoi qu’il en soit, l’habitation est jolie d’extérieure et elle semble spacieuse. Mais pour un voleur, ce n’est pas étonnant, n’est-ce pas ? Je lève alors doucement la main pour frapper sur la porte. Doucement. Peut-être bien trop doucement même. Car je n’oublie pas pourquoi je suis là...


Shizuka - Dame de la Reine
« Je ne suis pas un animal... » × by lizzou.
Shizuka s'enflamme en #0d899c
Shizuka Onishi
Shizuka Onishi
Dame de la Reine
Messages : 63
08.03.19 17:50
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


Izaya avait préférer s'éloigner de la famille royal pour le moment. Il faut dire que cet entretient...il n'y avait pas mis toute sa bonne volonté. Mais il avait dit ce qu'il avait à dire, ce qu'il ressentait pour Shizuka et avait été le plus honnête du monde. Si cela ne plaisait pas, il s'en fichait. Par contre, il était hors de question de laisser Shizuka de côté. Mais il s'était un petit peu éloigner afin d'observer tout bêtement...Ne pas rester dans le danger était plus judicieux.

Cette maison n'était pas vraiment à lui mais c'était une location. Il pouvait louer pas mal de chose avec ce qu'il volait et trouvait un peu partout dans le monde. Il n'était pas difficile pour lui de trouver des choses de valeur.

Est-ce que se cacher au milieu des humains étaient une bonne idée ? Il ne se sentait guère en sécurité mais c'était déjà bien mieux que s'il était sur cette terre de démon pour le moment. Si quelqu'un osait venir lui chercher des histoires, il ne ferait pas long magma.

Mais son oreille ne laissa pas échapper un faible bruit sur la porte qui ressemblait...à un toquement. Il se dirigea vers la porte mais fit un détour vers une des fenêtres donnant sur la même façade. Il put alors reconnaître Shizuka...Que faisait-elle ici ? Comment l'avait-elle retrouvé surtout ? Car il ne lui avait rien dit...malheureusement étant parti sur la précipitation...

Il soupira alors et il allait lui ouvrir, décrochant doucement la serrure et il ouvrit un peu la porte avant de lui attraper la main et de la tirer dans la maison, avec douceur malgré tout pour ne pas lui faire de mal bien entendu. Il ferma alors la porte à clé avant de se tourner vers Shizuka et de la prendre dans ses bras chaud, la serrant fermement en soupirant de bien être...

-Shizuka...Comment m'as tu retrouvé ?

Il sourit alors et il la regarda alors dans les yeux, heureux de la voir ici. Il regardait si elle n'avait rien bien sur et il posa alors sa main sur sa joue...

-Je suis content de te voir ici, tu n'imagines pas à quel point ça me fait plaisir. Mais...Tu ne risques pas d'avoir des problèmes avec la famille royal au moins ?

Parce que si elle était venu ici en cachette...Ce serait malheureux. Et...Si elle avait décidé de ne plus retourner au château en ayant appris comment ça avait été durant l'entretient ? Si elle avait entendu qu'on ne l'aimait pas trop ? Qu'on ne lui faisait pas confiance ? …

Il la regarda et … il prit son visage a deux mains, les deux mains sur ses joues et il vint déposer longuement ses lèvres sur les sienne, l'embrassant avec amour, s'en voulant tout de même de ne pas l'avoir prévenu...

Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 43
09.03.19 11:39
Revenir en haut Aller en bas
Shizuka Onishi
Je sens mon cœur battre si vite qu’il pourrait se décrocher et quitter son emplacement. Je suis effrayée. Ai-je seulement bien fait de venir ici et de frapper à cette porte ? Est-ce qu’Izaya a vraiment cherché à me fuir... ? Ce n’est qu’après avoir agi que je me pose encore toutes ces questions. Mais maintenant, il est trop tard. Les dés sont jetés et je saurai bien assez tôt si j’ai bien fait de venir ou non. Je reste alors devant cette porte, timidement. Je croise mes doigts entre eux, devant moi et j’attends patiemment. Personne... ? Les secondes me paraissent si longues. Comme s’il s’agissait d’heures qui défilent lentement. Je me crispe un peu puis je me mords doucement la lèvre. Il n’est pas là... Que faire... ?

Je m’apprête à faire demi-tour. Je repasserai une autre fois. J’espère juste qu’il ne changera pas de lieu d’habitation et que je n’aurais pas à embêter ma Reine encore une fois pour savoir où Izaya se cachera la prochaine fois. Je soupire, un peu déçue. Mais rapidement, je redresse mon visage, mes yeux affichant une lueur de soulagement tout comme de crainte. Le bruit de la porte qui s’ouvre me redonne un peu de couleur mais je ne m’attendais pas à être si rapidement happée. Un petit couinement de surprise m’échappe alors que je me retrouve à l’intérieur de la maison sans avoir eu seulement le temps de dire « ouf ». Mes yeux restent écarquillés de longues secondes avant de se détendre. Tout mon corps se détend. Et enfin, un sourire doux se dessine sur mes lèvres. Cette chaleur... est inoubliable. Je ferme les yeux avant de me laisser aller à cette étreinte si tendre et reposante. Izaya était bien là.

« Shizuka... Comment m'as tu retrouvé ? »
« C’est une longue histoire... Je suis contente que tu sois là... »

Sa main sur ma joue est le plus beau des gestes. Il me conforte. Je souris doucement en fixant ce regard empreint de chaleur et de bienveillance. Je me suis tellement trompée. J’ai eu peur pour rien. N’est-ce pas ? Ce regard n’est pas synonyme de fuite mais bel et bien de joie de me voir. J’en suis persuadée. « Je suis content de te voir ici, tu n'imagines pas à quel point ça me fait plaisir. Mais... Tu ne risques pas d'avoir des problèmes avec la famille royal au moins ? » Et ces mots me le confirment. Je souris encore plus. Savoir qu’il s’inquiète pour moi me rassure et me donne plus de courage à lui parler. A lui dire ce pour quoi je suis venue ici. Je vais pour lui répondre mais mes lèvres se font rapidement accaparer. Je suis surprise sur le coup mais très vite, je suis ce baiser que je prolonge. Je viens l’amplifier doucement. Tendrement. Mes doigts viennent toucher ses joues puis je l’enlace au niveau de la nuque en fermant les yeux pour profiter de cet instant. De longues secondes seulement après, je romps le baiser. Mes lèvres restent contre les siennes. Je murmure doucement.

« Moi aussi je suis contente de te voir... Tu m’as manqué. J’ai eu peur que tu sois parti loin d’ici... »

Je reste près de son visage. Mon nez caresse le sien avant de rester en son creux. Puis je finis par regarder Izaya en souriant, ne le lâchant pour rien au monde.

« Je n’aurais pas de problème. Ne t’en fais pas. La... Reine m’a aidé à te retrouver... »

Mon sourire s’atténue un peu. Je ne sais pas comment Izaya va prendre ses paroles mais je ne veux pas qu’il se fâche. Si Lilith m’a aidé, c’est qu’au fond, elle ne le déteste pas à ce point, n’est-ce pas ? Je dépose un autre baiser sur ses lèvres avant de me détacher un peu de lui.

« J’avais vraiment besoin de te voir. Je dois te parler. Et puis j’aimerais savoir ce qu’a donné cette réunion... »

Je regarde un peu les alentours. C’est une grande maison, on dirait. Je suis curieuse. Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas mis les pieds dans des demeures humaines.

« C’est joli comme maison. Est-ce que... tu me ferais visiter ? »


Shizuka - Dame de la Reine
« Je ne suis pas un animal... » × by lizzou.
Shizuka s'enflamme en #0d899c
Shizuka Onishi
Shizuka Onishi
Dame de la Reine
Messages : 63
19.03.19 16:20
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


-C’est une longue histoire... Je suis contente que tu sois là... 

Une longue histoire ? Il était peut-être important qu'elle le lui dise car après tout il avait tout fait pour être le plus discret possible. Mais il était tout de même content de la voir la. Elle faisait l'effort de garder une forme humaine...Izaya se dépêcha d'aller fermer tout les rideaux pour qu'on ne voit pas dans l'appartement. Il voulait tout de même que Shizuka puisse se mettre à l'aise.

Elle semblait stresser au debut de ce baiser, mais bien vite, il senti qu'elle se détendait...qu'est-ce qui n'allait pas ? Il sentait que quelque chose se tramait ou alors ? … Avait-elle eu peur ?

-Moi aussi je suis contente de te voir... Tu m’as manqué. J’ai eu peur que tu sois parti loin d’ici... 

-Je n'ai pas l'intention de partir...ou du moins...pas sans toi, rassure toi.

Elle était souriante et Izaya lui rendait son sourire. Elle semblait libérée, comme si tout ses soucis venait de s'envoler en un instant. La proximité qu'il avait avec elle était plus qu'agréable et appréciée.

- Je n’aurais pas de problème. Ne t’en fais pas. La... Reine m’a aidé à te retrouver... 

-La reine ? … Est-ce que cela veut dire qu'elle n'en veut pas à ma vie ?

Il était inquiet...car après tout, il n'avait pas été très diplomatique avec la reine et son époux. Il avait été naturel avec eux, sans cacher sa nature et en faisant bien comprendre que le rang social...il s'en fichait. Certes, ils étaient le roi et la reine...la famille royal...mais eux aussi pouvait comprendre que cela ne faisait pas parti de sa culture. Ce baiser est la bienvenue...il lui sourit alors et la regarda qui s’intéressait à la maison.

-J’avais vraiment besoin de te voir. Je dois te parler. Et puis j’aimerais savoir ce qu’a donné cette réunion...

-Hm...Bin disons que c'est juste que...deux cultures différentes se sont rencontrées...Pour moi ça ne s'est pas … mal passé ni...bien tu vois ? … Je me méfie juste. Après tout...les démons sont de vil créature n'est-ce pas ? Je n'ai pas spécialement confiance.

Il la suivait doucement en s'approchant et murmurant doucement.

-C’est joli comme maison. Est-ce que... tu me ferais visiter ? 

-Oui je peux te faire visiter...après qu'on se soit échangé tout ce que l'on a à se dire. En attendant, tu peux te mettre à l'aise, j'ai fermé les rideaux.

Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 43
25.03.19 11:17
Revenir en haut Aller en bas
Shizuka Onishi
J’observe Izaya agir. A peine suis-je arrivée que je le vois fermer les rideaux et nous mettre légèrement dans l’obscurité. Cherche-t-il à se cacher ? A cause des chasseurs ? Probablement. Sûrement même. Et moi aussi d’ailleurs. Je commence même à me dire qu’il fait peut-être ça pour moi. Car en ce moment-même, mes attributs de Kitsune sont camouflés. Je ne pouvais pas traverser la ville en m’affichant ainsi de peur de me faire tuer sur le champ. Mais ce genre d’entreprise est difficile pour moi. Retenir mes effets me coute beaucoup d’énergie et de concentration. Mais je n’ai pas le temps de continuer à me questionner ni même à redonner la liberté à mes attributs que je suis prise dans ce doux baiser que j’aime tant. Même si mon corps reste un peu crispé, je me détends contre mon homme et apprécie le moment. Je suis si heureuse de le voir. Tellement. Je le lui fais savoir sans hésiter.

« Je n'ai pas l'intention de partir... ou du moins... pas sans toi, rassure toi. »
« Je l’espère. Je serais... perdue sans toi... »

A ces mots, je penche doucement la tête. S’il devait partir sans moi alors que je porte son enfant... Rien que d’y penser, je me crispe légèrement. Mais j’oublie. Il ne le fera pas. Il me l’a dit. Il ne partira pas sans moi, n’est-ce pas ? Je reprends alors mon sourire et reste si près du visage d’Izaya. Sa chaleur me berce et me rassure toujours plus. Par contre, à parler de la Reine, je ne sais pas si moi, je vais rassurer l’élémentaire qui commence à s’inquiéter de mes paroles tout comme il s’en étonne. « La reine ? … Est-ce que cela veut dire qu'elle n'en veut pas à ma vie ? » Je garde mes pupilles fixées au creux des siennes, comme pour lui faire comprendre que tout va vraiment bien.

« Je ne sais pas ce qu’elle pense réellement mais elle n’est pas comme le Roi. Je pense qu’elle est prête à t’accorder une chance. Sinon elle ne m’aurait pas aidé à te trouver. Rassure-toi, tu ne crains rien avec ma présence ici. Je te le promets. »

Je n’ose pas encore aborder le sujet qui m’amène alors je me tais sur le fait que la Reine veut aussi savoir si Izaya sera juste avec moi en apprenant que je suis enceinte. Je préfère l’embrasser à nouveau pour ne pas gâcher ce moment avant de lui faire comprendre que je dois vraiment lui parler. Sérieusement. « Hm... Bin disons que c'est juste que... deux cultures différentes se sont rencontrées... Pour moi ça ne s'est pas… mal passé ni... bien tu vois ? … Je me méfie juste. Après tout... les démons sont de vil créature n'est-ce pas ? Je n'ai pas spécialement confiance. » Je soupire doucement. Je ne peux pas contredire Izaya sur le fait que les démons ne sont pas forcément dignes de confiance quand il ne s’agit pas de leur propre peuple. Mais en même temps, je suis persuadée que Lilith ne lui fera aucun mal. Mais le Roi...

« Je ne peux hélas pas dire grand chose car je n’ai pas eu de débriefing de cette réunion. Mais si tu es en vie et si la Reine me permet de te voir, je pense que c’est bon signe, quelque part... Non ? »

Je dévie rapidement du sujet. Je n’aurais peut-être pas du parler de cette réunion et je m’en rends compte que trop tard. Je m’attarde sur les lieux, comme si de rien n’était.

« Oui je peux te faire visiter... après qu'on se soit échangé tout ce que l'on a à se dire. En attendant, tu peux te mettre à l'aise, j'ai fermé les rideaux. »
« Merci beaucoup. Je commençais à me sentir un peu mal. »

Toute cette conversation m’avait presque fait oublier que je n’étais toujours pas libre de mes mouvements. Mais revenir sur la question me le rappelle vivement et je ne perds pas un seul instant avant de laisser mes queues se pointer et mes oreilles se remettre en place. Je souris et respire à nouveau avant de regarder Izaya, enchantée et comme vivante de nouveau.

« C’est mieux ainsi. Encore merci d’avoir pensé à moi. »

Je viens entourer son cou de mes bras avant de frotter mon nez au sien. Je me sens si bien ainsi. J’aimerais rester comme ça sans penser à ce qui m’amène vraiment. Mais très vite, mon sourire s’affaiblit un peu et je lâche Izaya, faisant quelques pas dans la maison. Je suis inquiète. J’ai peur. Et s’il réagissait mal... ?

« En fait, je dois t’avouer que je ne suis pas venue forcément pour parler de cette réunion. J’ai quelque chose de plus important à te dire. C’est pourquoi j’ai du discuter avec Lilith avant pour ensuite avoir la possibilité de te retrouver... »

Je ne le regarde pas. En réalité, je ne sais pas comment m’y prendre. Alors je fais le tour du canapé qui se trouve dans le salon et je finis par m’asseoir, la tête légèrement penchée vers le sol.

« Je ne sais juste pas... Enfin... comment en parler... »


Shizuka - Dame de la Reine
« Je ne suis pas un animal... » × by lizzou.
Shizuka s'enflamme en #0d899c
Shizuka Onishi
Shizuka Onishi
Dame de la Reine
Messages : 63
16.04.19 21:21
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


- Je l’espère. Je serais... perdue sans toi... 

Il lui adressa un simple sourire en réponse. Cela devrait suffire à lui faire comprendre que ce qu'elle venait de dire lui faisait chaud au cœur. Il lui caressa alors la joue avant d'être surpris par ses propos. Donc la reine savait ou il était...cela ne servait donc à rien de se cacher. S'il devait s'enfuir avec Shizuka, il fallait donc utiliser d'autres moyens que la voie terrestre. Cette situation était mine de rien riche d'enseignement.

-Je ne sais pas ce qu’elle pense réellement mais elle n’est pas comme le Roi. Je pense qu’elle est prête à t’accorder une chance. Sinon elle ne m’aurait pas aidé à te trouver. Rassure-toi, tu ne crains rien avec ma présence ici. Je te le promets.

-Elle doit bien se douter que dans le cas contraire...je me défendrais aussi. Mais si je n'ai rien à craindre tant mieux, profitons.

Il ne fallait pas oublier qu'il était un élémentaire de magma et que par conséquent, entamer un combat contre lui était synonyme de dégâts important. Même s'il est seul, il possède le pouvoir d'une catastrophe naturelle des plus importante...dans l'histoire de cette planète, il y a une ville qui a déjà été rayée de la carte par des coulées de magma...L'histoire est aussi riche d'enseignement, mais est-ce que Lilith le savait ?

-Je ne peux hélas pas dire grand chose car je n’ai pas eu de débriefing de cette réunion. Mais si tu es en vie et si la Reine me permet de te voir, je pense que c’est bon signe, quelque part... Non ?

-Oui tu as sûrement raison.

Avec ce qu'il avait prévu pour Shizuka devant la reine, il est vrai que ce serait idiot de sa part d'essayer de l'éliminer maintenant n'est-ce pas ? Alors il avait en quelque sorte gagné non ? Il sourit alors et mit tout en œuvre pour que la Kitsune se sente à l'aise en fermant les rideaux.

-C’est mieux ainsi. Encore merci d’avoir pensé à moi. 

-Ce n'est pas une maison pour nous si on ne peut pas s'y déplacer librement.

Il lui fit alors un clin d'oeil...c'était une petite allusion de ce qu'il avait parlé avec la reine mais ça, Shizuka l'ignorait totalement puisqu'elle n'avait pas eu une discussion avec Lilith à ce sujet.

- En fait, je dois t’avouer que je ne suis pas venue forcément pour parler de cette réunion. J’ai quelque chose de plus important à te dire. C’est pourquoi j’ai du discuter avec Lilith avant pour ensuite avoir la possibilité de te retrouver... 

Il cligna des yeux et regarda alors sa partenaire s'assoir sur le canapé. Elle semblait regarder le sol comme si elle cherchait ses mots et semblait perdue. Il ne disait rien, attendant sagement ce qu'elle avait donc à lui dire et qui la rendait si inquiète.

-Je ne sais juste pas... Enfin... comment en parler... 

Izaya vint alors s'assoir à côté d'elle et il l'attrapa pour qu'elle se retrouve contre lui, en appui. Il sourit et porta ses lèvres à ses oreilles de Kitsune pour lui murmurer une douce phrase.

-Tu peux tout me dire...comme tu le sens. Quoi que tu me dises, j'ai déjà fait un choix. Un choix que la reine connaît. D'ailleurs...Tu pourras aller lui demander un objet que je lui ai donné. Tu comprendras ainsi que tu pourras me dire tout ce que tu veux à l'avenir.


Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 43
27.04.19 15:17
Revenir en haut Aller en bas
Shizuka Onishi
La main d’Izaya sur mon visage et son sourire avenant ne sont que des gestes de plus qui me rassurent tout autant. C’est comme s’il n’y avait plus aucun problème et que nous pouvions imaginer la suite des événements sans se prendre la tête. Mais je sais que je ne peux pas me reposer sur mes lauriers. Je sais que l’inquiétude sera toujours présente. Il suffit de parler de nouveau de la Reine pour que mon tendre élémentaire se mette sur ses gardes. Mais je peux le comprendre après ce qu’il vient de se passer au Château. Je tente au mieux de le rassurer. Au fond de moi, je sais que Lilith ne lui fera pas de mal gratuitement. Pour moi. Et je l’espère, pour lui, quand elle aura confiance. Un jour...

« Elle doit bien se douter que dans le cas contraire... je me défendrais aussi. Mais si je n'ai rien à craindre tant mieux, profitons. »
« Non. Je te promets que tu n’auras pas à te défendre face à elle. Ne te fais pas de souci. Je suis là, avec toi. C’est le plus important, n’est-ce pas ? »

Je lui embrasse alors la joue tendrement en prenant sa main dans la mienne. Je mêle mes doigts entre les siens et je garde son regard si beau au creux de mes pupilles de renarde. Mes mots se veulent encore plein d’espoir. Et j’ai cet espoir que cette animosité de la part du couple royal finira par s’estomper. Du moins en ce qui concerne ma Reine. « Oui tu as sûrement raison. » Bien sûr que j’ai raison. Je veux avoir raison sur cette affaire. Mais je n’en touche pas un mot de plus et je clos le sujet par un frottement de nez contre le sien accompagné d’un sourire tendre. Puis je me concentre sur ce lieu. Une belle maison. Un intérieur protégé par Izaya dans lequel je peux maintenant me mettre à mon aise.

« Ce n'est pas une maison pour nous si on ne peut pas s'y déplacer librement. »
« Une maison pour... nous ? »

Je suis plutôt surprise par cette phrase et je ne comprends pas très bien ce petit clin d’œil. J’aimerais lui demander plus de détails mais le réel sujet de ma venue m’amène sur d’autres paroles. Mon sourire s’échappe bien vite. J’ai vraiment peur. Je ne regarde même plus mon compagnon de peur de croiser un regard qui ne me parle pas. Jusqu’à ce que je lâche un doux couinement et que j’écarquille les yeux de surprise. Mon corps se retrouve très vite contre celui de mon petit ami. Puis un doux murmure me fait littéralement fondre.

« Tu peux tout me dire... comme tu le sens. Quoi que tu me dises, j'ai déjà fait un choix. Un choix que la reine connaît. D'ailleurs... Tu pourras aller lui demander un objet que je lui ai donné. Tu comprendras ainsi que tu pourras me dire tout ce que tu veux à l'avenir. »
« ... Je... La reine... ? ... Un choix... ? »

Bien que ce murmure me donne envie de me blottir au creux des bras d’Izaya, je tourne vivement la tête vers lui en me redressant. La surprise est à son comble. Je ne comprends pas tout. Izaya a parlé à la Reine... ? De quoi... ? De nous... ? Je me crispe légèrement en me mordant la lèvre. Qu’est-ce qu’il a dit et surtout... comment Lilith a pu réagir ? Je secoue un peu la tête, dubitative. Je perds très vite l’envie de parler en premier. Je suis très curieuse à présent.

« De quoi avez-vous parlé ? Elle ne m’a rien dit concernant un objet probable à récupérer... Est-ce que tout s’est bien passé... ? »

Je suis inquiète. Je ne sais pas si je dois rester positive ou si je dois m’alarmer de la situation. Instinctivement, ma main se glisse vers mon ventre, comme si je réalisais que j’avais peut-être commis une erreur. Mais les mots d’Izaya restent gravés dans mon cerveau. Je lui fais confiance. Il m’a promis d’être là. Et puis... Tout ne sonne pas si négatif non ? Sinon Lilith ne m’aurait pas permis de le retrouver.

« Je... Je veux bien parler mais après, tu me dis tout... D’accord ? »

Je ne dis rien de plus pour le moment mais je me saisis doucement de la main du jeune blond pour la guider vers mon ventre tout en le regardant timidement. Avec un léger sourire. Je suis si heureuse de porter cet enfant mais en même temps, j’ai si peur de sa réaction. Je n’ose pas parler. Mais j’espère que ce geste l’amènera à se douter de quelque chose...


Shizuka - Dame de la Reine
« Je ne suis pas un animal... » × by lizzou.
Shizuka s'enflamme en #0d899c
Shizuka Onishi
Shizuka Onishi
Dame de la Reine
Messages : 63
08.06.19 9:29
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


-Non. Je te promets que tu n’auras pas à te défendre face à elle. Ne te fais pas de souci. Je suis là, avec toi. C’est le plus important, n’est-ce pas ?

-Ce l'est à mes yeux oui.

Ce baiser sur la joue le fit frisonner. Shizuka était une tendre Kitsune et ses lèvres était douce et fraîche comparé à la chaleur qu'il pouvait dégager. Il faudrait d'ailleurs qu'il fasse attention à ne pas mettre du 40 ° dans la maison...elle ne le supporterait pas...Ce frottement de nez était apprécié et...il en rougit un peu. Ce geste était un peu particulier entre eux comme si c'était...aussi naturelle que leur propre race.

- Une maison pour... nous ?

-Oui enfin...pas forcément celle la...peut-être une autre à l’abri des regards ? … Je veux juste dire que...si on peut pas se déplacer comme on veut, être à l'aise c'est pas vraiment chez nous, comme toi...avec tes attributs, ce ne serait pas chez toi si tu devais les cacher chez toi...enfin...

Izaya savait pas vraiment quoi dire...Il ne lui avait pas parler d'habiter ensemble encore...La seule chose qui était certaine c'est qu'ils étaient l'un à l'autre par des promesses, des actes. Les choses plus officielles n'étaient pas encore la...mais bientôt. Il suffisait que Shizuka voit la reine et...elle saura avec une demande.

-.. Je... La reine... ? ... Un choix... ? 

-Une surprise que tu auras auprès de la reine cherie.

Il lui sourit alors, un sourire qui se voulait rassurant. Il ne voulait pas lui dire ce que c'était mais il savait qu'il avait éveillé sa curiosité. C'était une petite renarde intelligente après tout, elle savait surement qu'il y avait quelque chose derrière tout ça.

-De quoi avez-vous parlé ? Elle ne m’a rien dit concernant un objet probable à récupérer... Est-ce que tout s’est bien passé... ?

-Rien de grave rassure toi. Je lui ai juste demandé de te donner l'objet quand tu lui demanderas si elle a un objet pour toi. Elle a accepté. Ne t'en fait pas, c'est même très positif Shizuka.

A son tour de lui embrasser la joue doucement, espérant qu'elle ira vite voir la reine pour savoir de quoi il s'agit. Et puis si la reine avait accepté, peut-être qu'elle irait plus facilement et sans peur voir de quoi il s'agit ? Lilith aurait pu refuser c'est vrai mais le fait qu'elle ait accepté...c'est qu'elle faisait un minimum confiance à sa Kitsune.

-Je... je veux bien parler mais après, tu me dis tout... D’accord ?

-Tu veux...Vraiment savoir et ne pas avoir la surprise ?

Il la regarda alors faire, sa main prise et guidé par la sienne sur son ventre avec ce petit regard timide. Il rougit alors, sachant très bien ce que cela peut signifier étant donner … leurs actes. Il sourit alors avant de la prendre soudainement dans ses bras et de la câliner doucement, murmurant à ses oreilles de Kitsune.

-Chhht...Je te l'ai dis dans l'auberge Shizuka...que je serais à toi et que j'accepterais toutes les conséquences....et puis, ça devait arriver non ?

Il sourit alors et glissa ses lèvres sur sa peau, sa joue avant qu'elles finissent sur ses lèvres et l'embrasse tendrement, que toute la tension qui existe disparaisse en un seul instant. La réaction d'Izaya pouvait paraître minime...Mais sa réponse disait simplement qu'il y était déjà prêt...depuis un moment.

Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 43
08.06.19 11:53
Revenir en haut Aller en bas
Shizuka Onishi
Être là avec Izaya est le plus important de tout. Et je sais qu’il pense ainsi. Je lui pose la question mais sa réponse était évidente. Après tout ce qu’on a vécu maintenant, rien que de se retrouver ainsi est un petit bout de paradis pour nous deux en plein milieu de ces tensions royales en ce qui nous concerne. Alors je fais durer ce petit moment magique en souriant. En lui embrassant la joue. En jouant de mon museau sur le bout de son nez. J’observe ses réactions et je perçois très bien ses rougeurs suite à mon geste. Ça me fait rire doucement. Pour moi, ce geste est si normal. Signe d’affection et de tendresse. Comme une petite renarde qui cherche à démontrer son amour et sa gentillesse.

Mais rapidement, mon sourire se transforme en petite grimace d’étonnement. Un... chez nous ? « Oui enfin... pas forcément celle la... peut-être une autre à l’abri des regards ? … Je veux juste dire que... si on peut pas se déplacer comme on veut, être à l'aise c'est pas vraiment chez nous, comme toi... avec tes attributs, ce ne serait pas chez toi si tu devais les cacher chez toi... enfin... » Je sens aisément la gêne dans la voix de mon petit ami. Ses hésitations sont perceptibles et sans vraiment y réfléchir, je souris. Tendrement. Parce que je comprends soudainement ce qu’il souhaitait dire. Idiote comme je suis, j’aurais du comprendre bien avant. Pense-t-il a un chez nous... ? Juste lui et moi ? Comme... un début de famille ? Ma main vient se poser délicatement sur sa joue et j’accentue mon sourire chaleureux.

« Pardon... Je n’avais pas compris mais maintenant j’ai tout saisi. Merci de te soucier de mon bien-être et de penser pour nous deux... pour l’avenir... »

Je dépose alors un doux baiser sur ses lèvres.

« Je voudrais... avoir un chez nous... Vraiment... »

Je maintiens cette démonstration de joie quelques instants avant de perdre rapidement ce sourire. Parce que mon réel but qui m’amène ici me rattrape. La peur me gagne. Une peur très vite maitrisée par Izaya qui me rassure comme il peut tout en me gardant contre lui. Sauf que mon mouvement de recul est brusque quand il me parle de ce choix que je ne comprends pas.

« Une surprise que tu auras auprès de la reine, chérie. »
« Une... Surprise ? Je... Je ne comprends pas... »

Je m’inquiète. Mais en même temps, je suis curieuse. De quoi s’agit-il ? « Rien de grave rassure toi. Je lui ai juste demandé de te donner l'objet quand tu lui demanderas si elle a un objet pour toi. Elle a accepté. Ne t'en fait pas, c'est même très positif Shizuka. » Je me mords doucement la lèvre sans répondre. Mais mon regard est significatif. Izaya sent probablement que je suis dans tous mes états et il vient m’embrasser la joue avec autant de tendresse que mon baiser d’avant. Ça me soulage un peu. Mais je tremble légèrement. Ma curiosité devient trop forte et l’inquiétude est toujours là. « Tu veux...Vraiment savoir et ne pas avoir la surprise ? » Ces mots finissent par me faire changer d’attitude. Mon cher élémentaire semble savoir de quoi il parle et il n’est pas inquiet. Alors je cesse de faire l’enfant et je lui fais confiance en me détendant.

« D’accord. Excuse-moi... J’irai voir la Reine alors et je lui demanderai ! »

Je ne sais pas si c’est le fait d’être plus détendue à ce sujet mais je prends rapidement mon courage à deux mains pour guider Izaya sur les révélations que je dois lui faire. Et très vite, je constate qu’il comprend ce geste de sa main sur mon ventre. Le voir rougir me rend nerveuse mais cette étreinte soudaine et tendre me rend bien plus heureuse et soulagée.

« Chhht...Je te l'ai dis dans l'auberge Shizuka... que je serais à toi et que j'accepterais toutes les conséquences.... et puis, ça devait arriver non ? »
« T... Tu as compris... Alors... ? »

Son murmure me rend aussi douce qu’un petit agneau et aussi timide et gênée qu’une enfant. Mais ses lèvres sur ma peau me font frémir et m’abandonner à ses baisers sans aucune retenue. Je suis son baiser comme si c’était le premier qu’il me donnait. Avec tout autant d’ardeur que cette première fois où je me suis jetée sur lui comme une renarde déchainée. Mais la tendresse est bien là. Je croise alors mes doigts entre les siens sur mon ventre tout en fermant les yeux pour apprécier cet échange chaleureux. Une légère larme coule sur ma joue. Je suis contente... Si contente. Izaya accepte. Je me sens presque coupable d’avoir douté. Je romps doucement le baiser puis je pose mon regard dans ses yeux de braise.

« Ça... Ça ne te fait pas peur alors... d’avoir un bébé... ? Alors que la situation est délicate pour toi avec Lilith ? Et pour moi aussi avec le Roi... ? »

Moi j’ai peur. Mais Izaya est là. Il ne m’abandonne pas et tient sa parole. Alors je reste un peu sereine. Je ris presque nerveusement puis j’appuie sa main doucement sur mon ventre.

« Lilith m’a dit que... t’en parler me prouverait que tu es vraiment attaché à moi... Si tu accepte l’enfant. Mais je pense qu’elle voulait ça aussi pour t’accorder sa confiance... Je suis sûre que ça va aller pour toi avec elle maintenant. Et... Je suis désolée d’avoir douté et d’avoir eu peur de t’en parler... »

Je me mords encore une fois la lèvre. J’espère qu’il ne prendra pas mal mes doutes.

« Je voudrais tellement ce chez nous... pour notre famille, tu sais ? »


Shizuka - Dame de la Reine
« Je ne suis pas un animal... » × by lizzou.
Shizuka s'enflamme en #0d899c
Shizuka Onishi
Shizuka Onishi
Dame de la Reine
Messages : 63
20.07.19 21:54
Revenir en haut Aller en bas
Izaya Akishuno


-Pardon... Je n’avais pas compris mais maintenant j’ai tout saisi. Merci de te soucier de mon bien-être et de penser pour nous deux... pour l’avenir...

Ce baiser sur ses lèvres étaient plus qu'appréciable...Il lui souriait alors.

- Je voudrais... avoir un chez nous... Vraiment... 

-Hm...On peut y réfléchir et...chercher. Je n'ai jamais vraiment eu de chez moi à cause de mon élément. Mais je ne suis plus seul donc...je pense que c'est nécessaire.

Izaya était un élémentaire qui ne craignait pas le froid...dormir dehors à la belle étoile avait toujours été normal on va dire. Sur sa planète, il n'y avait rien à craindre, les élémentaires travaillaient en harmonie. Mais ici...il y a tellement de danger quand on y réfléchit. Il valait mieux avoir un toit. Mais un autre sujet venait se mettre sur la table concernant la reine.

-Une... Surprise ? Je... Je ne comprends pas...

Il lui expliqua...il ne pouvait pas le lui donner en main propre maintenant. C'était aussi une manière de gagner un minimum de confiance auprès de la reine. Tout ça parce qu'il fréquente Shizuka...c'était compliqué pour pas grand chose. En étant avec sa kitsune, il acceptait en quelque sorte le camp de sa compagne. Donc pourquoi ferait-il du mal à l'empire ou habite Shizuka pour qu'elle ne soit plus en sécurité par sa faute ? Des fois il ne comprenait pas l'esprit royal de ce pays...

-D’accord. Excuse-moi... J’irai voir la Reine alors et je lui demanderai !

-Tu ne seras pas déçue.

Il lui sourit alors avant qu'elle lui prenne la main pour la mettre sur son ventre et de la voir rougir. Il comprit bien vite et la prit dans ses bras pour essayer de balayer toutes les mauvaises pensées de Shizuka et son stress...

-T... Tu as compris... Alors... ? 

-Oui

Après ce doux baiser, Izaya vint doucement essuyer cette larme qui coule le long de la joue de Shizuka...Pourquoi cette larme ? L'émotion ? Il lécha alors cette larme qui était sur son doigt et passa sa main dans les cheveux de sa Kitsune qui semblait...libérer tout de même.

-Ça... Ça ne te fait pas peur alors... d’avoir un bébé... ? Alors que la situation est délicate pour toi avec Lilith ? Et pour moi aussi avec le Roi... ?

-Non...ça ne me fait pas peur. Je savais que ça finirait par arriver et...En faisant ce qu'on a fait, je ne t'ai pas arreter non plus...toi non plus tu t'es pas arreter...Ce qui veut quand même dire que...d'un côté, cela ne nous dérangeait pas...non ?

En tout cas c'était le cas pour lui ! Il le lui avait dit la dernière fois ou par ses actions, c'était comme si elle acceptait qu'elle soit son mari même si rien n'était officiel. Mais cela restait une union au yeux d'Izaya et de Shizuka. Ils n'avaient pas besoin de toutes ces cérémonies humaines pour ça.

- Lilith m’a dit que... t’en parler me prouverait que tu es vraiment attaché à moi... Si tu accepte l’enfant. Mais je pense qu’elle voulait ça aussi pour t’accorder sa confiance... Je suis sûre que ça va aller pour toi avec elle maintenant. Et... Je suis désolée d’avoir douté et d’avoir eu peur de t’en parler... 

-Je vois...Et bien maintenant tu sais que tu n'as plus a avoir peur pour me parler de quoi que ce soit. Je suis la maintenant...et je ne partirais plus sans rien te dire...comme un voleur..Même si j'étais rester assez proche pour te revoir cela ne m'excuse pas vraiment.

Il caressa alors son ventre sur lequel elle appuyait sa main et lui embrassa alors le front tendrement avant de lui prendre les deux mains dans les siennes.

- Je voudrais tellement ce chez nous... pour notre famille, tu sais ?

-Ce sera surement pas cette maison...mais...Je la veux aussi. On...fera des recherches ensemble alors !

Il sourit doucement, regardant alors au travers les rideaux en voyant que le jour semble se coucher. Il regarda alors Shizuka et recula alors doucement avec elle vers les escaliers.

-La nuit va tomber on dirait...ça te dirait de profiter du lit de cette maison pour dormir ? Tu te reposeras de toutes ces émotions aussi.

Izaya Akishuno
Izaya Akishuno
Élémentaire Voleur
Messages : 43
02.08.19 13:17
Revenir en haut Aller en bas
Shizuka Onishi
« Hm... On peut y réfléchir et... chercher. Je n'ai jamais vraiment eu de chez moi à cause de mon élément. Mais je ne suis plus seul donc... je pense que c'est nécessaire. » Je garde mes lèvres près des siennes quand il me parle. J’absorbe ses mots sans en oublier une miette. Je suis même un peu surprise. Si je comprends bien, Izaya n’aurait jamais eu de maison à lui... ? Je fais une petite grimace pour lui montrer ma stupéfaction mais je n’insiste pas sur ce détail. Je ne veux pas faire remonter de possibles soucis qu’il aurait pu avoir il y a des années. Seul le moment présent compte.

« Ce serait l’idéal. Un foyer... Même si tu as toujours chaud, se retrouver devant un petit feu de cheminée le soir, c’est toujours agréable... Tu ne penses pas ? »

Et quand je parle de moment présent, ça se précise bien. Je n’ai pas le temps de m’attarder encore plus sur ces visions futures que ce sujet étrange d’aller chercher un présent au près de Lilith me surprend. Je suis curieuse tout en étant inquiète. J’espère qu’il n’y a rien de grave et que la situation ne s’est pas envenimée. Mais mon élémentaire campe sur cette attitude positive tout en gardant un peu de mystère. Alors j’arrête de douter. Je finis par lui faire confiance à ce niveau. « Tu ne seras pas déçue. » Tout ceci ne fait qu’attiser bien plus ma curiosité mais je n’insiste plus. Un léger sourire met un terme à ce sujet pour passer au suivant. Et pas des moindres.

Je suis tellement soulagée. Et en même temps, je m’en veux. Comment ai-je pu seulement douter ? Izaya m’a donné sa parole. Il a dit qu’il resterait près de moi et ce, avec toutes les situations que ça implique. Et il tient sa parole. Il me rassure. Bien évidemment qu’il a compris. Il n’est pas idiot. Et je n’aurais jamais du le lui annoncer cette bonne nouvelle en reculant et en pensant qu’il en serait déçu. Alors je me fais pardonner silencieusement avec ce baiser. Un doux frisson me parcourt quand ma larme est si sensuellement séchée. Je fixe Izaya, comblée. Mes doigts serrent toujours les siens doucement tout en menant la main de mon petit ami à bercer mon ventre encore plat.

« Non... ça ne me fait pas peur. Je savais que ça finirait par arriver et... En faisant ce qu'on a fait, je ne t'ai pas arrêté  non plus... toi non plus tu t'es pas arrêté... Ce qui veut quand même dire que... d'un côté, cela ne nous dérangeait pas... non ? »
« C’est vrai... Mais je dois dire que je n’y pensais pas sur le moment non plus. Mais même si je l’avais su, je ne me serais pas arrêtée... »

Je ne sais pas réellement comment j’aurais pu réagir si j’y avais pensé. Mais au fond, cet homme m’a fait de l’effet si vite. Alors comment refuser une vie avec lui ? Même si Lilith me mettait des bâtons dans les roues, je ne pourrais pas abandonner ce que nous commençons à construire tous les deux. Ma Reine que je sens prête à accepter la situation maintenant.

« Je vois... Et bien maintenant tu sais que tu n'as plus à avoir peur pour me parler de quoi que ce soit. Je suis la maintenant... et je ne partirais plus sans rien te dire... comme un voleur... Même si j'étais resté assez proche pour te revoir cela ne m'excuse pas vraiment. »
« Je ne t’en veux pas. Je sais que tu ne voulais pas que la situation s’envenime. Je dois avouer que j’ai eu peur que tu partes mais... tu es là. Je n’aurais pas du douter. »

Je me laisse bercer par les gestes d’Izaya et je frémis sous ce baiser sur mon front. Je ferme les yeux une demi-seconde et les rouvre quand je sens mes mains se faire prendre entre celles de l’élémentaire. « Ce sera sûrement pas cette maison... mais... Je la veux aussi. On... fera des recherches ensemble alors ! » Je me mets à sourire en rougissant et je ne peux pas m’empêcher de me jeter à son cou.

« Je suis tellement pressée ! Ça sera bien un chez nous ! J’irai voir la Reine pour ce cadeau et ensuite on pourra chercher tous les deux ! »

Mon sourire est plus que parlant. Je suis si excitée. Heureuse. Rassurée. Alors qu’Izaya regarde vers l’extérieur, je m’imagine déjà veiller sur une famille dans un petit chez nous. Mais très rapidement, je me fais doucement pousser vers les escaliers. « La nuit va tomber on dirait... ça te dirait de profiter du lit de cette maison pour dormir ? Tu te reposeras de toutes ces émotions aussi. » Je commence à monter les marches sous l’élan avant de tourner doucement le regard vers ce beau blond.

« Je resterai volontiers. Je ne veux pas sortir alors qu’il va faire nuit. Je ne suis pas rassurée. Et je préfère rester auprès de toi. La Reine sait que je suis là alors cette fois-ci, je ne me ferai pas réprimandée. Et tu ne seras pas convoqué ! »

Je ris sous cette remarque même si elle rappelle de douloureux souvenirs. Puis je me hâte de monter à l’étage avant de me faire guider par mon tendre hôte. Je me prépare rapidement pour dormir et je me glisse sans tarder sous les draps. J’attends Izaya. Et dès qu’il me rejoint, je me love contre lui. Comme s’il était tout ce que j’avais.

« Bonne nuit... Je... Je t’aime... »

Je soupire de bien être avant de fermer les yeux. Je m’endors rapidement et paisiblement. Tout va bien maintenant. Absolument tout.


Shizuka - Dame de la Reine
« Je ne suis pas un animal... » × by lizzou.
Shizuka s'enflamme en #0d899c
Shizuka Onishi
Shizuka Onishi
Dame de la Reine
Messages : 63
19.08.19 22:52
Revenir en haut Aller en bas
Le Créateur

Vous avez terminé !


Félicitations !

Votre RP est terminé et clôturé. 50 cristaux vous sont offerts à chacun pour avoir mené un écrit jusqu'au bout ! Nuage


(c) Cruelly pour Never Utopia.




Le Créateur
Le Créateur
Le Démiurge
Messages : 263
http://new-tenebrae.forumactif.com
19.08.19 23:11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: