Tenebrae a perdu sa Reine il y a de ça de longues années.
Mais aujourd'hui, elle est revenue. Tenebrae renaitra.
Qui seras-tu ? Avec qui seras-tu ?
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Don't Disturb ~ PV Shanxiki
Roxane Claes
Don't Disturb
Roxane Claes & Shanxiki Horishiki

   

   


Un soupir d’aise se glissa hors de mes lèvres dont les commissures étaient largement étirées en un sourire. La chaleur du soleil me réchauffait le visage avec douceur, s’infiltrant légèrement sous mes paupières pourtant fermées. Le mois d’août tirait à sa fin, mais la température dominait assez l’atmosphère que pour pouvoir sortir simplement affublé de vêtements d’été. Une robe rouge, pour ma part, qui faisait ressortir ma crinière de feu. Aujourd’hui, c’était un jour de repos ; de ces instants où le temps n’était plus une affaire de tactique mais plutôt de délassement. Et quoi de mieux pour ça qu’un verre pris en terrasse ?  

Le brouhaha alentour avait quelque chose d’un refrain tellement répétitif que l’on n’y prêtait plus attention. De temps à autre, j’interceptai une conversation, un cri d’enfant, ou les engueulades d’amoureux -souvent suivis d’embrassades désolées. L’insouciance régnait en maître. Il y a quelques jours de cela – ou semaines ? Je ne sais plus... - je les aurais tous bouffés les uns après les autres pour leur innocence, pour le simple fait qu’ils profitent de la vie alors qu’un être cher était sur le point de perdre la sienne. C’était comme si j’exigeai de tout le monde un regard compatissant et un silence religieux. Le bonheur des uns me donnait envie de gerber.

Et puis ce vol qui avait mal tourné était arrivé. Une aubaine, en réalité. Contre un échange peu catholique et encore moins charitable, ce stupide ange avait accepté de soigner mon père. Et lui dont le visage se faisait peu à peu dévorer par la mort se chargea à nouveaux des belles couleurs caractéristiques des vivants. Il était revenu à moi. Mon sauveur, lui, avait été tellement épuisé qu’il arrivait à peine à tenir debout. Mais ça n’avait que trop peu d’importance. A vrai dire, je ne m’étais plus du tout souciée de son cas, et encore moins de son piteux accord. Rassurée de voir mon père d’aplomb, j’étais retournée à mes occupations en ne remettant plus les pieds dans notre clan ou en rendant visite à mon cher “ami”. Non pas que j’évitais les miens – tous savaient les difficultés de nos vies respectives, et ô combien il était parfois dur de se réunir tous ensemble – ou que je souhaitais particulièrement fâcher mon sauveur. Je n’avais seulement aucune intention de continuer sa mascarade. Il avait eu ce qu’il voulait pour une fois – une seule – et il devrait s’en contenter. L’échange me semblait juste.

Ainsi donc, je ne voyais aucune raison qui me pousse à abandonner mon état de rêveuse solitaire installée à une terrasse de café. Et j’avais réellement l’intention de rester un moment ainsi, et peut-être même de rendre visite à mon cher petit papa tiré d’affaire et aux autres membres de ma famille. Mais pour l’instant, je n’étais nullement pressée. Rien ne pouvait me détrôner de ma pêche aux rayons de soleil. Rien ni personne.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Roxane Claes
Roxane Claes
Voleuse
Messages : 45
09.04.19 23:29
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: