Tenebrae a perdu sa Reine il y a de ça de longues années.
Mais aujourd'hui, elle est revenue. Tenebrae renaitra.
Qui seras-tu ? Avec qui seras-tu ?
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tu n'as rien vu ! || PV Sylandri
Nasha Kayashima
La Terre. Voilà bien un endroit que je ne pensais pas connaitre. Non pas que s’y rendre est insurmontable. En tant que Duneranien d’origine, il nous est facile de quitter la Planète sans passer par ce portail récemment créé par le Mal. Selon les légendes et les dires de Sitaël, le Créateur de cette Planète, les Duneraniens ont pour mission de veiller à ce que le Mal ne se répande pas sur Terre. L’Accès à cette boule bleue nous est, par conséquent, facile. Mais c’est plutôt une barrière personnelle. Parce que pour moi, Duneran est ma maison. Ma Terre à moi. Je n’avais pas de raison de la quitter. Jusqu’à ce que ce... Siel fasse son apparition dans ma vie.

J’ai paniqué. Après notre rencontre. J’aurais peut-être du être rassurée. Me dire qu’il a raison et que je dois être ce que je suis. Une élémentaire de Foudre. Mais c’est dur. Cette angoisse à chaque grondement du à mes pouvoirs me hante. Elle me bride. J’ai toujours peur. Alors j’ai voulu prendre de la distance. Me cacher. De lui ? Peut-être. Même si je sais qu’il me retrouvera. Ou peut-être me cacher de ce que je suis. De ce qu’il m’attend.

J’arpente les rues de cette petite bourgade fort jolie d'un coin de ce pays nommé Espagne. Je suis arrivée la veille tout en me comportant comme une vacancière. Quelqu’un qui n’est pas du coin et qui visite. Tout simplement. Le Monde des Humains n’est-il pas le meilleur endroit pour passer inaperçu après tout... ? J’espère qu’il en sera ainsi. Du moins pour quelques jours. Ma famille ne sait pas que je suis ici. J’ai menti. Prétextant aller voir une amie. Ils me croient tous encore au cœur de la Planète des Anges. Ça ne durera qu’un temps. Mon absence de mon Monde ne se verra pas. Je vais revenir. Quand j’aurais pris le recul nécessaire et quand je serai sûre que Siel m’oubliera peut-être. Si je souhaite réellement l’oublier. En réalité, je ne sais même pas ce que je souhaite...

Je penche la tête, perdue dans mes pensées, tout en étant fortement stressée par mon entourage. Tout semble similaire à Duneran tout comme l’aura qui se dégage des lieux est différente. Et si... on me reconnaissait ? Je ne suis pas sans savoir que la Terre regorge aussi de ces Chasseurs qui aiment à détruire les Créatures que nous sommes. Ai-je eu une si bonne idée de venir ici... ? Mon pas s’arrête près d’une petite échoppe bien calme. Je doute. Mon pouls s’accélère. Le moindre son s’amplifie. Je sens que mon corps entier cède à la panique. A l’angoisse.

Un cri m’échappe. Un gamin vient de me percuter sans faire exprès. Mais sur l’instant, je m’imagine le pire. Et je perds contrôle. Mon œil s’écarquille violemment. La foudre frappe. Instantanément. Personne n’est blessé mais le sol est calciné avec la marque de l’impact assez violent. Tout le monde s’agite alors que moi, je reste figée. Glacée sur place par ce que je viens de faire. Inconsciemment.

« Et merde... ! »

Je porte rapidement ma main au cœur. Je le sens battre à vive alors. J’essaie de faire comme si de rien n’était. Comme si je n’étais pas à l’origine de ce petit désagrément. Pour éviter que l’on me remettre sur le dos ce que je suis. Mon regard tourne légèrement sur les alentours pour m’assurer que je ne suis pas au centre de l’attention. Pourvu qu’on m’évite. S’il vous plait...


Nasha - Élémentaire foudroyante
« Me faites pas chier. C'est tout. » × by lizzou.
Nasha fait ses caprices en salmon
Nasha Kayashima
Nasha Kayashima
Élémentaire Apeurée
Messages : 30
16.08.19 23:07
Revenir en haut Aller en bas
Sylandri Gisborn


Tu n'as rien vu !


Il n'y avait pas grand chose à faire ces derniers temps... Le Masque était silencieux et nul d'entre eux ne sentait le moment de lancer une nouvelle représentation. Pire ! Aucun rire ne résonnait des tréfonds de la guilde des créatures, seulement des murmures que l'artiste ne trouvait pas à son gout.
Tel un chat mécontent elle c'était faufilée dans les villes empruntant les voies pour gagner un espace au hasard sur terre.

Il n'était pas temps de lire l'avenir ou même de deviner ce dernier. Tout ce qui l'importait c'était de se divertir un temps. Que ce soit par le complot ou l'observation.
Et aujourd'hui, l'observation suffirait, il faisait chaud dans les rues, et la jeune femme était plus qu'heureuse que son masque lui épargne l'odeur nauséabonde de la transpiration et de la vie humaine. C'était un peuple intéressant... Mais tellement barbare, plus préoccupé par le court terme que par le long, voyant rapidement les gains sans pour autant voir l'avenir.
Ils étaient tels des enfants tâtonnant dans le noir, avançant sans voir ou même sans chercher à voir.

Bien évidement elle évitait de marcher dans les rues, usant de son agilité pour se déplacer de toit en toit, sautant de l'un à l'autre discrètement, s'arrêtant pour observer des morceaux de vies de ces étranges créatures.
Il n'était pas difficile de deviner le destin de la plupart. Elle n'était pas une lectrice douée, mais même sans l’écheveau, elle pouvait deviner que la plupart n'étaient que des pierres sur un chemin, à peu près aussi insignifiant que peu amusant.
Mais comme toute chose il y avait de quoi s'amuser, et le regard de Sylandri fut attiré par une jeune femme au milieu de la foule qui semblait aussi mal à l'aise qu'un clown dans un enterrement

Elle suivit chacun de ses faits et gestes, l'observant chercher à éviter les regards, tout en lui paraissant ressortir du reste.
L'éclair fut le clou de ce petit spectacle qui déclencha un petit rire hystérique de la part de la jeune femme ainsi qu'un applaudissement rapide.
Sans se préoccuper du regard des autres, elle bondit du haut des toits, atterrissant gracieusement et doucement devant la jeune femme dans une révérence compliquée de ses robes colorées, son masque ne reflétant que le visage paniquée de sa nouvelle découverte

-Hihihihihi voilà bien une rencontre intéressante, à croire que le défunt Mana m'aime toujours en secret hihihhi


D'un geste compliqué elle indiqua une petite ruelle qui menait vers d'autre lieux plus calme, ses mains s'agitant joyeusement dans une succession de signe étrangers

-Si la jeune demoiselle tente d'éviter de faire des vagues, peut être qu'elle trouverait son bonheur dans un endroit plus calme, et à l'abris des regards disons... plus hostiles hihihihihihi


Si la Manari ne craignait nullement les chasseurs il ne semblait pas être de même pour tout le monde


Sylandri Gisborn
Sylandri Gisborn
Manari Perfide
Messages : 23
19.08.19 0:15
Revenir en haut Aller en bas
Nasha Kayashima
Je finis par me demander si j’ai bien fait de quitter Duneran. Tout ça pour une histoire des plus idiotes, je me retrouve sur Terre sous un coup de panique. Je me mets en danger. Bien plus que quand j’étais sur ma Planète où ces gringalets qui me suivaient toujours pour me faire payer ce que je suis ne sont finalement qu’une légère embrouille face à ce qui peut arriver ici. Je connais ces histoires de Chasseurs impitoyables. Pourtant, je suis là. A trembler devant cette échoppe. Je suis effrayée. J’essaie de me calmer mais je n’ai aucun contrôle sur cette soudaine angoisse qui me prend. Finalement... Est-ce que la présence de Siel n’était pas plus envisageable que la fuite... ? Une question qui arrive bien trop tard maintenant que la foudre m’a échappé...

J’espère grandement. Dans toute cette agitation, j’espère passer inaperçue. Mon cœur se calme à peine. Et loin d’imaginer que j’étais observée, ce petit applaudissement me surprend. Que dis-je. Il me fige encore plus sur place alors que ma tête pivote rapidement vers l’émanation de ce son. Il ne m’échappe pas. Peut-être bien parce que je suis trop concentrée afin de déceler toute attitude qui se construirait contre moi. Et il faut dire que frapper joyeusement dans ses mains suite à une détonation foudroyante pareille n’est pas du tout ce que l’on attend d’une personne lambda. Surtout d’un Humain. Sauf s’il s’agit d’un Chasseur. De quoi me faire encore plus peur tout en me faisant réaliser que rester ici n’est pas une bonne idée. Si je me fais surprendre ici par un Chasseur de créatures, s’en est fini.

Je perçois à peine qui a pu applaudir de la sorte. Je profite de la panique générale encore prononcée pour commencer à détaler. Mais un obstacle tombe du ciel. « Hihihihihi voilà bien une rencontre intéressante, à croire que le défunt Mana m'aime toujours en secret hihihhi » Un léger cri m’échappe alors que mon seul œil visible s’écarquille sous la surprise. Qui est-ce ? Qu’est-ce que c’est que cet accoutrement ? Et ce... visage ? Un... chasseur ? Mon cœur se serre. Tout devient flou. La panique prend le dessus. Je ne cherche pas à comprendre ces mots ni ces gestes. Je veux juste me barrer. Qu’on me laisse et que tout ça passe inaperçu ! Ce qui est totalement con. Je suis repérée.

« Si la jeune demoiselle tente d'éviter de faire des vagues, peut être qu'elle trouverait son bonheur dans un endroit plus calme, et à l’abri des regards disons... plus hostiles hihihihihihi »
« Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Passez votre chemin et laissez-moi tranquille... ! »

J’essaie de garder mon calme mais ma voix tremble et trahit facilement mes émotions. Alors pour ne pas m’attarder, j’emboite moi-même le pas vers cette direction que l’on m’indique sans vraiment le faire exprès. Je cherche à m’échapper. De cette inconnue tout comme de la foule. Je marche rapidement tout en tournant enfin le dos à cette bizarrerie qui vient de tomber d’un toit ! M’observait-elle ? Qui est-ce... ? Suis-je en danger ? Tant de questions qui veulent réponses mais au fond de moi, je ne veux pas me mettre dans une situation délicate. Je regrette déjà Duneran et ce satané élémentaire.

Je me glisse un peu plus dans cette rue plus déserte et moins bruyante. Je cours presque. L’ambiance devient pesante. A chaque pas, mon regard tente de se diriger vers l’arrière pour voir si on me suit et évidemment, c’est le cas. Fichu. Je m’arrête alors. Haletante et fronçant cet œil valide. Je fais volte face pour affronter cette inconnue.

« Qu’est-ce que vous me voulez ? »


Nasha - Élémentaire foudroyante
« Me faites pas chier. C'est tout. » × by lizzou.
Nasha fait ses caprices en salmon
Nasha Kayashima
Nasha Kayashima
Élémentaire Apeurée
Messages : 30
13.09.19 18:49
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: