Tenebrae a perdu sa Reine il y a de ça de longues années.
Mais aujourd'hui, elle est revenue. Tenebrae renaitra.
Qui seras-tu ? Avec qui seras-tu ?
 

Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Zone RPG : Nouvelle Tenebrae :: Le domaine royal :: Château des Steenwal
Lilith Steenwal
avatar
Reine des Succubes
Reine des Succubes
Messages : 86
MessageSujet: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 11.04.18 17:47
« Vous n’avez pas l’air d’aller très bien ma Reine. »
« Je vais très bien Shizuka. Merci de t’inquiéter mais tout va bien. »

Un sourire sincère s’échappe de mes lèvres alors que je regarde ma favorite qui semble inquiète. Je ne comprends toujours pas comment j’ai pu m’attarder sur cette jeune exilée et surtout, pourquoi j’arrive à mieux lui sourire qu’aux autres femmes qui entourent l’enceinte de ce château, mais les faits sont là. Je rassure Shizuka au mieux avant de me lever et de la laisser en m’éloignant.

« Si tu n’as rien de prévu, j’aimerais que tu surveilles les enfants jusqu’à ce qu’ils s’endorment, s’il te plait. »

Ce n’est pas une nourrice et encore moins une bonne mais je sais que quand j’ai besoin d’un service, Shizuka est la première à répondre présente. Et là, maintenant que mes jeunes triplés ne dorment pas encore, j’ai besoin de m’aérer l’esprit. Car même si je viens d’affirmer que tout va bien, quelque chose commence sérieusement à me tracasser. Je voudrais chasser ces pensées qui viennent avant de finir par trop me remettre en question. Je sors alors doucement de la pièce après avoir eu le mot de ma Dame. Mes pas me dirigent doucement vers la pièce principale de ma demeure, jusqu’à cette large baie vitrée qui donne sur les jardins. Une très jolie vue. Mais mon regard est pourtant vide. Comme si je regardais sans vraiment voir.

De longues minutes passent. De longues minutes durant lesquelles j’essaie de me rappeler ce qui a pu vraiment se passer, en détails, avant que je ne finisse enfermée, il y a de ça mille ans. Un pincement au cœur me prend. Une certaine haine remonte alors que je me retrouve face à ce souvenir désagréable. Cette aura si dévastatrice qui a détruit la moitié de ma personnalité. Mes yeux restent immobiles mais je pense à ma chevelure maintenant claire. Ce noir si soyeux ne fait apparition que quand je suis réellement en colère ou sous une forte émotion. C’est dégradant. Je suis devenue tellement... faible. Mais ce n’est pas vraiment ça qui me chagrine. Trois années. Trois années que je vis auprès de Raym. Cet homme qui est venu à moi. Qui m’a libéré. Qui m’a aimé et qui m’a donné trois enfants. Cet homme qui ne sait finalement rien de ce qu’il est réellement.

Ma main se lève doucement et je finis par poser mes doigts sur la vitre, la salissant d’une buée qui contraste entre la température de ma main et celle de ce verre fragile. Plus ça va, plus mes pensées s’obscurcissent sur l’identité de mon roi. Je l’ai reconnu dès que mes yeux se sont ouverts. Même bien avant. Des que son pas l’a mené près de ma prison, je l’ai reconnu. Cette graine salvatrice. Mais lui, il ne sait rien. Il croit être né de parents par une union classique mais sans moi, il ne serait pas là. Je dois lui dire... Ou peut-être pas ? Je commence à culpabiliser. Les choses n’auraient pas du se passer ainsi. Nous n’aurions pas du devenir si proches et tout se serait déroulé bien plus facilement. Mais maintenant qu’une famille est née de nous, je ressens comme de la honte pour ce que j’ai fait. Je me crispe. C’est désastreux. Comment moi, Reine des Succubes, puis-je ressentir une telle honte ? Mes doigts se referment et mon poing tape contre la vitre. Est-ce que tout ça commence à me dépasser... ? Que dois-je faire ?

_________________

Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal
avatar
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 56
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 12.04.18 22:05


Raym, roi de cette région marchait dans les couloirs, séparé de sa femme qui devait s'occuper des enfants en compagnie de Shizuka. La laisser seul avec sa dame devait être une bonne chose. Elle pouvait discuter...avec une autre fille, entre fille.

De quoi pouvait-il penser une fois seul dans son coin dans les couloirs ? Une bonne question. Il était un démon pure, il n'avait pas grand chose de bon en lui, et encore moins depuis l'épisode de la mort de ses parents par des foutus humains...ces faibles créatures avaient du prendre par surprise les deux démons de la maison pour réussir à les vaincre ainsi. Peut-être aurait-il du les torturer à petit feu pour avoir des réponses plutôt que de s'en débarrasser aussi rapidement que le feu les a emporté.

Il attendait donc avec impatience le jour ou Lilith se verra avoir l'honneur de supprimer le dernier des humains. Qu'importe qu'il y ait des bons ou des mauvais...dans tous les cas, ils étaient trop instable pour les contrôler et malgré leur faible corps, ils avaient tout de même une grande supériorité numérique. Si le secret des créatures s'encraient dans le coeur de tous les humains, ce serait une catastrophe.

C'est alors qu'il vit Lilith non lui...devant la vitrine qui donnait sur le jardin. Elle n'était donc pas avec les enfants ? Qui ... les gardait ? Shizuka ? ... Il s'approcha alors en silence de Lilith et une fois derrière elle, il l'enlaça et vint déposer quelque baiser sur sa nuque...avant de chuchoter...

-Il est rare de te voir ainsi...

Il la retourna pour qu'elle lui fasse face et il la plaqua contre la fragile vitre avant de venir coller son corps au sien, posant son front contre le sien et de plonger son regard de démon avide de malice dans le sien...

-Et bien...je te croyais avec les enfants chérie...Que t'arrive-t-il ?

Il frotta son nez au sien et vint lui caresser la joue tendrement, ne laissant que peu d'espace entre eux, vraiment...pratiquement aucun ! Il frôla alors ses lèvres des siennes, faisant exprès de ne pas l'embrasser...la sachant succube, c'était une belle tentation de lui faire venir chercher ce baiser pour encore mieux le partager.

-Et sans...garde à proximité...Tu n'as pas peur...qui sait ce qui se promène dans les couloirs de ce dangereux château...entouré de démon et de succube tout aussi dangereuse...Hmmm ?

Il sourit doucement avant de ricaner, la taquinant un peu et démontrant qu'il la prenait vraiment pour une femme normal...

Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
avatar
Reine des Succubes
Reine des Succubes
Messages : 86
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 14.04.18 22:31
Combien de temps passe ? Cette baie vitrée supporte mon poids depuis combien de temps ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je me perds dans des pensées qui sont de plus en plus perturbantes. Je perds doucement mes moyens. Je souhaitais simplement me détendre. M’aérer l’esprit pour ne pas trop réfléchir à ce que j’ai fais de Raym. Mais je n’arrive pas à oublier ni à évacuer. Ça me hante de plus en plus. Mes doigts se crispent encore plus et je frappe le carreau encore une fois. Je suis en colère. Déçue de moi-même. Frustrée de ne plus être ce que j’étais. Honteuse d’avoir peut-être bien ruiné l’existence de celui que j’aime en lui dictant un chemin tracé sans possibilité de détour. Si j’avais été trop faible, j’aurais pu pleurer. Mais je ravale cette faiblesse juste à temps.

Je ne sais pas si c’est cette angoisse de réaliser la situation ou tout simplement parce que je ne suis pas attentive, mais je suis prise de cours quand j’entends Raym approcher. Enfin... Approcher... Il est déjà entrain de doucement m’embrasser la peau quand je constate sa présence. J’en suis très surprise et je ne peux pas m’empêcher de sursauter. « Il est rare de te voir ainsi... » Je souris doucement puis je tremble un peu sous une pression qui s’échappe un peu. La présence de mon Roi me rend soudainement plus sereine mais cela ne dure que quelques instants. Malgré mon geste doux qui amène ma main à caresser sa nuque, mes pensées reviennent immédiatement. J’ose à peine lui répondre. Et je n’en ai d’ailleurs presque pas le temps que me voilà retournée, face à ce visage démoniaque. Mon corps heurte doucement la baie vitrée avant d’être recouvert de cette chaleur si appréciable. Mes pupilles fixent alors celles de mon époux. Mon sourire est tendre mais légèrement crispé.

« Et bien... je te croyais avec les enfants chérie... Que t'arrive-t-il ? »
« Shizuka s’occupe d’eux. Ils sont sur le point de dormir, ne t’en fais pas. J’avais besoin de prendre un peu l’air. »

Cette réponse sonne faux. Et c’est bien plus qu’évident. Sinon je ne serai pas à l’intérieur. J’essaie de cacher ma gêne en gardant mon front contre le sien. Je n’étais pas prête à le voir si brusquement. Ma honte me gagne mais cette proximité me fait réagir à l’opposé. J’agrippe doucement le col de son vêtement et alors que ses lèvres frôlent les miennes, je viens doucement m’en emparer sans lui laisser le temps de reculer. Un baiser que je démarre et que je savoure tendrement. Le temps de longues secondes qui me font oublier mes peines actuelles. « Et sans... garde à proximité... Tu n'as pas peur... qui sait ce qui se promène dans les couloirs de ce dangereux château... entouré de démon et de succube tout aussi dangereuse... Hmmm ? » Je me laisse alors aller à un léger rire en soufflant contre sa peau. Ces mots sont si paradoxaux mais au fond, je connais les motivations de Raym à me considérer comme une femme « normale ».

« Excuse-moi de te dire ça mon cher mais... Le démon le plus cruel qui se promène dans les couloirs de ce dangereux château est juste en face de moi. Et... sur le point de me dévorer. Dois-je me défendre ? »

Je joue le jeu et me laisse aller doucement. Je souris puis rit encore un peu. Mais mon regard fuit rapidement ces iris carmin qui me fixent. Je reste auprès de Raym mais j’ai comme soudainement peur de lui faire face. Et forcément, ça se ressent dans mon comportement. Au creux de mon être entier. Mes doigts tremblent un peu. Je suis si faible tout à coup. J’ai... honte. Encore et toujours. J’essaie alors de détourner la conversation.

« Et toi... Que fais-tu ici ? Tu n’étais pas sorti ? »

_________________

Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal
avatar
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 56
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 15.04.18 23:41


-Shizuka s’occupe d’eux. Ils sont sur le point de dormir, ne t’en fais pas. J’avais besoin de prendre un peu l’air.

-Hmm? ... Shizuka? Je n'ai pas vraiment confiance en elle...Mais j'ai confiance en toi. Donc...Si tu as confiance en elle...Je n'ai pas d'autre choix que de ne rien dire.

Après tout, Lilith ne donnerait pas la garde des enfants à n'importe qui n'est-ce pas? Du moins il l’espérait. C'était un côté inquiet qui parlait plus qu'autre chose. Il savait que Lilith ne mettrait pas les enfants en danger mais...c'était plus fort que lui. Raym ne faisait pas confiance à beaucoup de monde tout simplement.

Mais bon! Il avouait au moins avoir confiance en Lilith dans ses propos et même lui ne remarqua pas ce détail. Puis, ils changèrent un peu de sujet pour ramener le fait que la petite reine des lieux se promenait toute seul dans les couloirs du château qui semblait tout de même si sombre vu l'heure...Mais ils eurent aussi un baiser lorsque Lilith ne laissa s'échapper les lèvres de Raym qui frôlaient les siennes. Il ricana intérieurement en voyant qu'elle n'avait pas résister à les dévorer...

-Excuse-moi de te dire ça mon cher mais... Le démon le plus cruel qui se promène dans les couloirs de ce dangereux château est juste en face de moi. Et... sur le point de me dévorer. Dois-je me défendre ?


-Alors tu es dans une situation des plus dangereuses non? Car tu te retrouves à ma merci et dans mes bras...A croire que tu aimes ça quand je te capture pour t'infliger mes multiples punitions entre les quatre murs de notre chambre hmmm?

Il lui tira alors la langue avec un air assez amusé, faisant donc allusion à plein de choses en même temps. L'embeter avec amour était un petit jeu auquel il s'adonnait. Il n'y avait rien de méchant dans ses propos et puis cela détendait l'atmosphère. Il sentait Lilith un peu ailleurs alors...autant essayer.

-Et toi... Que fais-tu ici ? Tu n’étais pas sorti ?

-Et bien je me balade...j'allais venir te chercher en vrai. Et puis tu sais que je ne sors pas bien longtemps, ni bien loin. Après tout, il y a plein de jalouses dans les alentours qui veulent soit me tuer soit me séquestrer pour profiter à leur tour...Donc je reste sous ta bonne protection ma chérie.


Il lui fit alors un clin d’œil et vint lui prendre sa main dans la sienne, qu'il sentait un peu trembler au moment de la serrer. Quelque chose n'allait clairement pas et elle avait essayé de détourner l'attention. Il frotta alors son nez au sien, relevant cette main sur la joue de Lilith.

-Et...Si tu me faisais part de la cause de ces tremblements que j'ai senti en prenant ta main dans la mienne hmm? Pas de secret entre toi et moi...Ou du moins, en laisser de moins en moins <3.

Il lui adressa alors un sourire et resta bien contre elle...avant de se décoller un peu pour qu'elle puisse parler convenablement, montrant aussi ainsi qu'il ne voulait pas que profiter de la proximité.


Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
avatar
Reine des Succubes
Reine des Succubes
Messages : 86
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 22.04.18 9:27
J’aime sentir mon corps coincé ainsi contre celui de mon mari. Je l’aime plus que tout. Mais je n’arrive pas à me défaire de cette culpabilité que j’ai de l’avoir « créé ». Plus le temps passe et plus je me dis qu’il ne méritait pas un tel destin. Ça me tracasse. Je devrais lui en parler pour me défaire de ce poids qui me pèse depuis quelques semaines maintenant. Et pourtant, je ne souhaite pas lui dire pourquoi je suis là entrain de réfléchir devant cette baie vitrée qui me soutient. C’est pourquoi je mens un peu même si en soi, les enfants sont vraiment avec ma Dame. « Hmm? ... Shizuka? Je n'ai pas vraiment confiance en elle... Mais j'ai confiance en toi. Donc... Si tu as confiance en elle... Je n'ai pas d'autre choix que de ne rien dire. » Je souris alors faiblement en levant le regard vers Raym. Je sais à quel point ses enfants sont tout pour lui alors j’essaie de trouver les mots pour le rassurer.

« Tu peux avoir confiance en elle tu sais. Elle ne nous trahira pas. Je te promets que les enfants sont entre de bonnes mains. Je ne veux pas te forcer à quoi que ce soit. Je respecte tes principes. Mais tu sais que je ne confierai pas notre vie et celles de nos enfants à n’importe qui. »

Un autre sourire m’échappe. Plus sincère et victorieux à la fois.

« Mais je te remercie d’avoir ta confiance absolue mon chéri... C’est rare de t’entendre parler ainsi... »

Je suis détendue sur ces mots. La taquinerie est toujours présente entre Raym et moi malgré les moments difficiles. Et elle continue de plus belle quand il sous-entend que je suis partiellement en danger dans les couloirs de mon propre château. Et sa réponse n’est que trop attendue. Je finis par le connaitre par cœur. Comme si je l’avais fait... Une pointe de frustration me prend alors et je me crispe doucement avant de faire comme si de rien n’était.

« A croire que je suis quelque peu inconsciente alors pour me laisser aller à une vile créature comme toi qui profite de ma petite personne... ! »

Je me mets à rire doucement. Ce discours est si étrange alors qu’il n’y a rien de forcé dans tout ce qui se trame entre nous. Bien au contraire. Mais mon enthousiasme disparait et je détourne vite le regard avant de laisser des signes de faiblesse me prendre. Je détourne la conversation rapidement sur sa présence ici. Me suit-il ? Sa réponse me tire encore un sourire. Plus léger car le doute de mes pensées qui n’ont rien à voir me gagne de plus en plus. Je ne sais pas si Raym perçoit mon mal mais ses mots sont typiques de la personne qui tente de me rassurer. Suis-je démasquée ? Pourtant je fais le plus attention possible. Ma main est saisie et une fois encore, j’absorbe ce contact si doux contre ma peau.

« Je vois... J’en suis flattée. Mais je sais que même si tu étais dans une de ces situations, tu saurais t’en défaire, hm ? »
« Et... Si tu me faisais part de la cause de ces tremblements que j'ai senti en prenant ta main dans la mienne hmm ? Pas de secret entre toi et moi... Ou du moins, en laisser de moins en moins <3. »

Mon cœur s’emballe. Mon être entier se crispe. Et quand s’ajoute à ces mots ce geste de recul de Raym, je prends peur. Je sais qu’il ne s’échappe pas. Il veut juste entendre ma réponse mais immédiatement, se mettent à tourner dans ma tête des images et une culpabilité forte. Je tremble bien plus. Impossible de cacher quoi que ce soit tant mes joues commencent à rougir d’un certain malaise. Mon regard se dresse alors doucement vers celui de mon démon qui attend patiemment, avec un sourire aux lèvres des plus sincères. Je sais qu’il s’inquiète mais s’inquiètera-t-il encore quand il saura pourquoi je tremble ? Je perds ma contenance. Ma voix tremble.

« Je... Il n’y a pas de secret. Je vais bien... J’ai juste un peu froid. »

Je mens si mal. Mes doigts viennent se mêler au creux des siens avec une fermeté qui prouve que je ne veux pas qu’il parte. Que je porte un lourd secret que j’ai peur de dévoiler. Je finis par me mordre la lèvre, juste un peu. Du remords. Trop de remords. Je ne peux pas garder ça pour moi. Raym est mon mari et lui-même vient de m’avouer sa confiance... Alors lui mentir est si cruel... Je baisse alors la tête, penaude. Comme une enfant qui vient de faire une bêtise.

« Et... Peut-être que j’ai... J’ai besoin de te parler de quelque chose d’important... Un secret qui me pèse... »

J’ai si peur qu’il m’abandonne à cause de ces quelques mots que je dois lui prononcer...

_________________

Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal
avatar
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 56
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 22.04.18 15:13


-Tu peux avoir confiance en elle tu sais. Elle ne nous trahira pas. Je te promets que les enfants sont entre de bonnes mains. Je ne veux pas te forcer à quoi que ce soit. Je respecte tes principes. Mais tu sais que je ne confierai pas notre vie et celles de nos enfants à n’importe qui. 

-C'est pour ça que je ne dis rien, ta confiance en elle me suffit. Mais j'espère que tu as raison et qu'elle ne changera jamais de chemise.

La confiance de Raym était difficile à avoir. Peu de personne avait les faveurs du roi et c'était aussi l'une des raisons pour laquelle il avait des ennemis surement. Un roi qui n'a pas confiance en son peuple sur lequel il règne.

-Mais je te remercie d’avoir ta confiance absolue mon chéri... C’est rare de t’entendre parler ainsi...

-Je ne t'aurais pas épousé sinon !

Il ricana alors un peu et lui caressa la joue tendrement, pouvant difficilement retirer son regard de Lilith, absorbé par sa beauté. Ce n'était pas un effet de succube, il savait résister à une telle attirance avec toutes les autres qui traînaient dans le coin. C'était simplement parce qu'il aimait se perdre sur ce visage, en regardant sa femme, sa Lilith...la possessivité dont il pouvait faire preuve se lisait dans son regard en ce moment même.

- A croire que je suis quelque peu inconsciente alors pour me laisser aller à une vile créature comme toi qui profite de ma petite personne... ! 

-Certainement...Mais je compte bien rattrapé ce millénaire ou je n'ai pas pu profiter de ta personne.

Cela promettait des jours bien mouvementé il fallait l'avouer. Mais Raym sentait que Lilith n'allait pas si bien que ça. Il était...comme connecté à elle, il sentait que quelque chose n'allait pas et elle ne semblait pas vouloir en parler. Alors...Il fallait user de stratagème pour arriver à lui sortir les mots de la bouche.

- Je vois... J’en suis flattée. Mais je sais que même si tu étais dans une de ces situations, tu saurais t’en défaire, hm ?


Il hocha la tête en simple réponse. Mais il était aussi occuper à observer les réaction de Lilith et de son corps sur ce qu'il venait de dire. Son corps la trahissait et ses gestes aussi. Elle ne savait définitivement pas lui mentir à présent. Il avait pris trop de place dans son petit coeur pour qu'elle se permette de faire ça apparemment.

-Je... Il n’y a pas de secret. Je vais bien... J’ai juste un peu froid. 


Mais elle tentait. Il se contentait d'attendre alors la juste réponse, lui faisant comprendre de son regard et de son silence qu'il savait pertinemment que cette réponse n'est que du vent. Il était contre elle depuis tout à l'heure, elle aurait donc eu logiquement plus chaud que lorsqu'elle se retrouvait seul devant cette vitre...tsss.

-Et... Peut-être que j’ai... J’ai besoin de te parler de quelque chose d’important... Un secret qui me pèse... 


-Et bien ! Tu sais que tu peux tout me dire. Dois je te rappeler ce que l'on a du se jurer au mariage hmm ?


Il pencha alors légèrement la tête puis, il vient lui mordille l'oreille tendrement pour lui murmurer quelques mots au creux de celle-ci.

-Regarde ce que l'on a construit ensemble...Une famille, un petit abris pour celle-ci...Tu me donnes beaucoup de chose de ta personne, alors je ne peux que t'écouter, en espérant te soulager de ce qui pèse sur ton coeur. J'ai encore beaucoup de chose à te donner...une dette éternelle <3

Il sourit et lui embrassa alors joue, prêt à l'écouter sagement.

Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
avatar
Reine des Succubes
Reine des Succubes
Messages : 86
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 09.05.18 19:01
« C'est pour ça que je ne dis rien, ta confiance en elle me suffit. Mais j'espère que tu as raison et qu'elle ne changera jamais de chemise. » Je suis comme légèrement gênée. Je sens Raym si frustré au fond de lui de devoir faire confiance à Shizuka par ma faute. Pourtant, je sais que je ne me trompe pas et que cette Kitsune ne me trahira jamais. Une mère sent toujours le danger pour ses enfants et je sais que les miens, actuellement, ne risquent absolument rien. Alors je conforte mon mari comme je le peux avec quelques mots supplémentaires et un sourire aimant, rassurant. Mais la conversation ne reste pas bien longtemps sur ma Dame. Je ne veux pas que mon époux se tracasse plus que ça concernant notre famille. Je préfère mettre l’accent sur cette belle révélation qu’il me fait.

« Je ne t'aurais pas épousé sinon ! »
« Bien évidemment. Suis-je bête ! »

Sa main sur ma joue me fait oublier le temps de quelques instants ce qui me peine. Le don de ce démon à me faire oublier mes peines est fort. Si fort que j’arrive à sourire comme si de rien n’était et à continuer de rentrer dans son jeu en lui répondant avec la même ironie dont il fait usage. Son regard si possessif me donne tellement de force et de joie. Moi qui ne pensais pas que tout tournerait ainsi. Tout est devenu une drogue pour moi. « Certainement... Mais je compte bien rattraper ce millénaire ou je n'ai pas pu profiter de ta personne. » Mais tout s’écroule rapidement sous ces mots. Ce millénaire d’absence mais fortement lié à moi... Je l’ai empêché de vivre... Et aujourd’hui, croit-il que ce trou est un manque à cause de moi ? Je suis perdue. Mes doutes reviennent. Mes mains tremblent. Et Raym sent ce trouble si facilement. Il ne parle plus. Il sonde mon être. M’observe. Essaie de trouver une explication à mes tremblements. Je mens. J’essaie de lui cacher la vérité. Mais je n’y arrive pas. Son regard me fait comprendre qu’il ne me croit pas. Je cède...

« Et bien ! Tu sais que tu peux tout me dire. Dois je te rappeler ce que l'on a du se jurer au mariage hmm ? »
« Non... Ce n’est pas utile... Je sais ce que l’on s’est juré... »

Mon ton est presque morne, je garde la tête baissée. Jusqu’à ce que son visage chatouille ma peau et que ses doux mordillements me fassent soupirer de bien être. Mes doigts viennent agripper doucement sa manche. Je me tiens à lui comme pour lui éviter la fuite à la moindre de mes paroles révélatrices.

« Regarde ce que l'on a construit ensemble... Une famille, un petit abri pour celle-ci... Tu me donnes beaucoup de chose de ta personne, alors je ne peux que t'écouter, en espérant te soulager de ce qui pèse sur ton cœur. J'ai encore beaucoup de chose à te donner... une dette éternelle <3 »
« Je... Je veux juste... Je suis désolée... »

Alors que Raym m’embrasse la joue, des larmes finissent par couler abondamment. J’ai honte. On ne dirait pas une Reine Succube démoniaque en cet instant mais une faible femme qui vient de céder à ses sentiments sous ces mots si poignants. Raym ne se doute pas de ce que j’ai fait. Ce qu’il dit me rend encore plus coupable. Je suis juste désolée de tout ça et je n’arrive pas à en dire plus. Je finis par me jeter dans ses bras, ma tête contre son torse pour cacher mon visage abîmé par le chagrin. La honte. Le remords.

« Tu... Tu ne peux pas me dire ça... Tu ne sais pas ce que j’ai fais... Tu n’as aucune dette... Tu ne sais pas... ce que j’ai fait de toi... »

Ma poigne se resserre. Je perds le contrôle de ma respiration. J’ai si peur de perdre tout ce qui me permet de tenir debout aujourd’hui. Raym, qui m’a donné sa confiance si facilement... Je l’ai trahi en un sens.

« C’est moi qui ai une dette envers toi... Mais rien ne pourra la payer... Je t’ai... forcé à faire tout ça... Je... Je t’ai... »

Créé... Mais ce mot ne sort pas. Je n’y arrive pas. C’est trop dur...

_________________

Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal
avatar
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 56
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 10.05.18 13:32


-Bien évidemment. Suis-je bête !

Cette union était peut-être improbable et elle rendait certainement jaloux de nombreux personnages...mais qu'importe. Raym s'était approprié Lilith devant sa prison de cristal sentimentalement comme corporellement.

-Non... Ce n’est pas utile... Je sais ce que l’on s’est juré... 

Voila qui est plutot rassurant, elle s'en souvenait mais il devait y avoir quelque chose pour qu'elle agisse ainsi. Raym ne comprenait pas vraiment pourquoi elle était ainsi en ce moment même alors qu'elle venait de valider ce qu'il avait dit sur le mariage. Il l'aimait et qu'importe ce qu'elle allait lui avouer, tant que ça ne touchait pas certain sujet elle ne risquait rien. Il avait décidé tout seul de la faire sienne en prenant le risque de forcer la chose tout en sachant que c'était une sorte de déesse.

-Je... Je veux juste... Je suis désolée... 

-Mais...De quoi es tu désolé ma Lilith ?

Et la Raym peut voir les larmes couler le long de joues de sa femme, il peut voir ce visage gagné par un chagrin certain sans comprendre ce qui se passe. Elle se jeta contre lui, la tête dans son torse et il passa sa main dans ses cheveux pour la caliner, espérant calmer ce chagrin soudain qui la prend.

-Tu... Tu ne peux pas me dire ça... Tu ne sais pas ce que j’ai fais... Tu n’as aucune dette... Tu ne sais pas... ce que j’ai fait de toi... 

-De moi ??? Tu commences à me faire peur en me disant des choses pareil...

Il commençait à imaginer le pire, qu'elle l'ait trahit avec un autre démon...il ne le supporterait pas et c'est bien la seul chose qu'il ne pourrait pas lui pardonner. Il passa alors sa main sur sa joue humide, bien qu'il ait peur d'entendre la suite maintenant.

- C’est moi qui ai une dette envers toi... Mais rien ne pourra la payer... Je t’ai... forcé à faire tout ça... Je... Je t’ai... 

-...Oui ?

Son coeur commençait aussi à s’accélérer....et il sentait une bouffée de chaleur monter rapidement, d'anxiété. Il ne pouvait qu'attendre et cette attente était difficile puisqu'il avait de plus en plus peur qu'elle lui dévoile un truc qui ne lui plairait pas...il avait rarement vu Lilith ainsi.

-Aller dis moi...Je commence à me faire des films...

Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
avatar
Reine des Succubes
Reine des Succubes
Messages : 86
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 10.05.18 22:17
Je savais pertinemment que je ne pourrais pas faire semblant. Raym me connait tellement. Je pourrais penser que c’est parce que c’est moi qui l’ai créé mais je doute que ce soit cela. Cette violence avec laquelle il s’est approprié mon corps puis l’amour avec lequel il a emprisonné mon âme sont bien trop puissants. Et c’est bien ça qui fait qu’aujourd’hui, mon époux me connait plus que tout. Je n’ai pas besoin de parler que ma respiration lui indique bon nombre de choses. Il me devine comme il respire. Il sait tout de moi sans même savoir ce que je pense. Je suis au pied du mur. Je suis obligée de parler. Mais j’ai peur. Et c’est bien pour ça que malgré les doux gestes de Raym, je le maintiens si fort pour le garder contre moi. Je m’excuse...

« Mais... De quoi es-tu désolée ma Lilith ? »
« Je... C’est juste que... »

J’arrête ma phrase en me jetant dans ses bras. Je veux le sentir contre moi comme si c’était la dernière fois. J’ai si peur. Je pleure comme un faible le ferait. Comme ces satanés humains ou autres créatures à cause de qui tout ça est arrivé ! Je ne blâme pas la venue de ce démon à qui je dois tout mais jamais il n’aurait du être forcé comme ça. C’est de leur faute ! Et de la mienne aussi... Cette caresse sur mes cheveux me détend un peu mais mon chagrin perdure. Je bégaie. Tout devient incompréhensible. C’est si ridicule tout ça. « De moi ??? Tu commences à me faire peur en me disant des choses pareilles... » Je tremble. Je voudrais tant dire les choses qui me pèsent maintenant. Mais comment les dire ? Je m’y prends mal. Mes hésitations font que Raym doute maintenant. Son timbre de voix me rend confuse et me fait m’agiter encore plus. Mais je ne réponds pas à sa question. Je piétine encore des mots qui n’ont pas de sens. « ... Oui ? » Sa main sur ma joue me réchauffe doucement mais les palpitations de son cœur m’indiquent qu’il panique lui aussi. Je suis si mal que je n’arrive pas à m’exprimer. Ma peur se répercute. Que suis-je seulement entrain de faire... ? Pourquoi ai-je voulu parler... ?

« Aller dis-moi... Je commence à me faire des films... »
« Je... Notre rencontre... Ta venue à moi... Tout ça... Ce n’était pas un hasard... »

Je garde ma tête posée contre son torse. Je n’ose le regarder. J’ai peur de lui dévoiler la vérité mais maintenant que les premiers mots sont sortis, je n’ai plus le choix que d’aller de l’avant. Me soulager de ce fardeau... Mais à quel prix ? Je tente de me calmer doucement puis je finis par relever un peu la tête en m’écartant de Raym, juste un peu.

« Ma libération... Cette famille fondée... Tout ce que tu me donnes... Ton destin était tracé... Tu n’es pas né par hasard. Tes parents t’ont mis au monde parce que je... »

Je ravale un sanglot. Je n’ose toujours pas lever les yeux.

« ... Parce que j’ai fait en sorte que ça arrive... Je t’ai privé... de ta liberté... »

Je décide alors de prendre une grande respiration, de sécher mes larmes et de reprendre ma contenance. Je n’aime pas me sentir si faible et me montrer ainsi devant Raym n’est pas une chose que j’aurais souhaitée. C’est si dégradant. Je pose alors mes mains sur son torse puis j’accroche mes doigts fébrilement à sa chemise, m’y tenant comme pour me donner courage et ainsi terminer enfin ma révélation. Mon regard se pose enfin sur ce visage que j’aime tant. Le regard de Raym finit par me faire sourire mais ce sourire est amer. J’ai terriblement peur...

« Je t’ai créé, Raym... »

_________________

Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal
avatar
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 56
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 13.05.18 13:18


-Je... C’est juste que...

Raym était dans l’incompréhension total. Lilith n'avait jamais été si peu claire dans ce qu'elle voulait dire depuis qu'il la connaissait...Même lorsqu'elle le retrouva après l'avoir réveillé, elle était bien plus précise que ça. Il ne savait pas comment réagir et Raym semblait vraiment perdu, ne sachant pas quoi penser du comportement de Lilith et c'est bien naturellement qu'il commençait à imaginer des scénario...

- Je... Notre rencontre... Ta venue à moi... Tout ça... Ce n’était pas un hasard...

Mais qu'est-ce qu'elle raconte ? De son point de vue, il avait fait ses choix sans être poussé par quelque chose. Après tout, à part cette petite voix dans la tête qui lui disait d'aller la bas pour je ne sais quelle raison...bien que la réponse était de libéré Lilith sur place, il avait vécu comme il voulait. Donc oui peut-être que la rencontre l'était mais...

- Ma libération... Cette famille fondée... Tout ce que tu me donnes... Ton destin était tracé... Tu n’es pas né par hasard. Tes parents t’ont mis au monde parce que je...

Le reste n'était que pure choix. Il avait choisi de s'approprier Lilith, de rester avec elle et de lui faire une famille. Il ne voyait pas ce qui clochait, rien n'était tracé de son point de vue et jamais il ne s'est vu forcé de faire une chose qu'il n'avait pas décidé.

-... Parce que j’ai fait en sorte que ça arrive... Je t’ai privé... de ta liberté... 

Et lui qui se faisait des films, comme quoi il pensait que Lilith l'avait trahit. Il décompressait lentement alors qu'elle lui disait tout ça, tout en refusant ce qu'elle lui racontait puisque ce n'était pas le cas. En réalité c'était elle qui se faisait des films. C'était...il se retenait.

- Je t’ai créé, Raym... 

Il se mit alors à rire, la pression sortant d'un coup. Il avait repris le sourire et il s'empressa de prendre Lilith dans ses bras, la calinant tendrement avant de lui dire doucement à l'oreille.

-Chhht....Arrete de te faire des idées comme ça chérie, laisse moi t'expliquer....de quoi te rassurer que ce n'est pas le cas.

Il sourit en la regardant et lui dit d'un ton mielleux.

-Je suis venu à toi à l'âge de 666 ans...J'ai eu tout le temps de vivre commme je voulais. Et puis...Je ne pense pas que tu t'attendais à ce que je te fasse ce que je t'ai fait à la sortie de ta prison vu comme tu as réagit ce jour la. J'ai pris mon destin en main, tout comme j'ai décidé de te faire mienne même si tu m'as créé.

Il lui caressa alors la joue et lui embrassa le font.

-Et j'ai décidé de créé avec toi, de mon plein gré.

Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
avatar
Reine des Succubes
Reine des Succubes
Messages : 86
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 26.05.18 9:22
Ma gorge est nouée. On peut sentir les tremblements qui traversent mes cordes vocales. Je peine à m’exprimer. Et quand je commence à parler et à enfin dévoiler petit à petit mon secret, je m’en veux. Même si je ne regarde pas Raym comme il se doit, je sens son côté dubitatif et je peux m’imprégner de toutes les interrogations qui peuvent lui passer par la tête. Sa main tente de me calmer mais je n’y arrive pas. Je n’y arrive plus. Et plus je laisse le chagrin me gagner, plus je sens ma moitié me détester pour cette attente si longue et pour toutes ces images néfastes que j’engendre dans son esprit. Que croit-il en ce moment même... ? Raym ne comprend plus et mon comportement le traine dans une mascarade qui n’en finit pas. Qui devient ridicule. Pourtant, cette peine qui pèse sur mon cœur est réelle. Je ne me joue pas de lui. J’ai vraiment peur car je m’en veux de lui avoir tracé un chemin qu’il aurait pu éviter. Sans lui, je ne suis plus rien. Je ne veux pas qu’il me laisse.

Mais mon courage est pris. Les mots sortent. Et quand je parle de lui entraver sa liberté, mes nerfs se crispent si fort que je ne perçois pas le soulagement qui gagne mon époux. Lui qui est sur le point de se laisser aller au rire. Et son éclat ne tarde plus à se faire entendre. J’écarquille alors les yeux de surprise. Je vais pour le regarder avec une pointe d’étonnement mélangée à de la frustration d’un tel comportement, mais je n’en ai pas le temps. Ces bras m’entourent déjà avec tendresse. Et son murmure au creux de mon oreille me fait fondre doucement.

« Chhht.... Arrête de te faire des idées comme ça chérie, laisse moi t'expliquer.... de quoi te rassurer que ce n'est pas le cas. »
« Mais je... Enfin... ? »

Je suis sidérée. Mon regard tourne en une émotion que je peine à décrire. Dois-je être soulagée ? Je devrais. Mais la peur qui m’a envahi était telle que de voir Raym réagir aussi simplement et avec autant d’enthousiasme me rend nerveuse. Je suis presque en colère d’une certaine manière. « Je suis venu à toi à l'âge de 666 ans... J'ai eu tout le temps de vivre comme je voulais. Et puis... Je ne pense pas que tu t'attendais à ce que je te fasse ce que je t'ai fait à la sortie de ta prison vu comme tu as réagi ce jour-là. J'ai pris mon destin en main, tout comme j'ai décidé de te faire mienne même si tu m'as créé. » Ces mots me transpercent le corps entier. Mon cœur est atteint. Les larmes reviennent. Je suis si heureuse d’entendre ça mais en même temps, je n’arrive pas à me remettre totalement de mes émotions. J’ai souffert si longtemps de ce secret et lui... Il prend cela tellement à la légère... !

« Et j'ai décidé de créer avec toi, de mon plein gré. »
« Tu... J’ai eu si peur de te perdre... Et toi, tu ne penses qu’à me rire au nez... ? J’étais vraiment très sérieuse et toi tu... me ris au nez ? »

Ce baiser sur mon front me réchauffe le cœur. Je souris. J’éclate en sanglot en me jetant contre mon mari mais je souris. Je suis si soulagée. Je le serre comme si ma vie en dépendait. Je le garde contre moi et j’instaure un léger silence de quelques longues secondes, laissant le bruit de mon chagrin se faire entendre. Mes doigts se resserrent contre sa chemise dans son dos et ma tête reste lourdement posée contre son torse. Je ne regarde pas Raym. J’ai honte de ce petit scandale. Je me sens si faible et idiote.

« Je... Je suis heureuse de tout ce qui est arrivé. C’est vrai que je ne m’attendais pas à ce que certaines choses se produisent mais... Je m’en veux de t’avoir indiqué un chemin que peut-être, tu n’aurais pas souhaité suivre... »

Je me calme doucement. Quelques soubresauts me gagent encore mais je finis par me redresser et regarder Raym dans les yeux. Je lui souris doucement et mes doigts viennent effleurer sa joue puis ses lèvres.

« Un démon comme toi aurait peut-être préféré vivre autrement... »

_________________

Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal
avatar
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 56
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 27.05.18 11:54


-Mais je... Enfin... ?


-Chht...

Elle ne comprenait vraiment pas pourquoi il riait, elle ne s'attendait pas vraiment à ce genre de réaction vu les traits de son visage. En même temps, elle croit en une chose qui n'a jamais été le cas. Il a toujours senti cette petite attirance vers ce point froid de la planète, mais il a su le combattre durant plusieurs centaines d'années.

-Tu... J’ai eu si peur de te perdre... Et toi, tu ne penses qu’à me rire au nez... ? J’étais vraiment très sérieuse et toi tu... me ris au nez ?

-Et moi j'étais en train de me faire des films sur ce que tu allais me dire, ou ce que tu avais fait dans mon dos. Et toi tu me dis que tu aurais controler ma vie jusqu'à ce que je te trouve...C'est beaucoup moins pire de ce que je pensais !

Il ricana encore avant de lui sourire et de lui caresser le visage de sa main tendrement. Elle, elle éclatait en sanglot et se jeta sur lui, cachant son visage contre son torse. Il passa alors sa main dans ses cheveux pour la serrer, lui faisant passer le message qu'elle pouvait se décharger autant qu'elle voulait contre lui.

- Je... Je suis heureuse de tout ce qui est arrivé. C’est vrai que je ne m’attendais pas à ce que certaines choses se produisent mais... Je m’en veux de t’avoir indiqué un chemin que peut-être, tu n’aurais pas souhaité suivre...


-Tu sais...j'ai toujours eu un truc dans mon esprit qui me disait d'aller dans cette direction...Je ne comprenais pas ce que cela pouvait être. J'ai cherché à un moment mais...quand j'ai vu la route à faire, ne sachant pas ou ce sera et à combien de kilomètre encore, je suis revenu en arrière. Par contre...quand ces foutus chasseurs ont eu mes parents, cette voix était tout ce qui me restait...le seul repaire que j'avais depuis tout petit. Cette fois je suis allé jusqu'au bout, même si cela à pris du temps.

Il sourit, la voyant avoir de petit soubresaut. Il lui attrapa soudain les cuisses pour la soulever contre cette vitre et il se glissa entre ses jambes, se collant a elle et lui relevant le visage au niveau du sien. Il vint ensuite d'une main essuyer ses petites larmes qui coulaient, comme pour lui dire de cesser, que ce n'était plus la peine de pleurer pour si peu.

-Un démon comme toi aurait peut-être préféré vivre autrement... 

-Il y a certainement un nombre incalculable de vie parallèle que j'aurais pu vivre...mais je suis persuadé que celle la est la meilleurs. J'ai une femme dont la beauté tuerait un humain, qui à besoin de moi et qui me demande. Je suis sa nourriture, j'ai vraiment l'impression de faire parti d'elle, de son être. Elle m'a donné de magnifiques enfants, une famille...Et tout a commencé devant cette prison ou je t'ai libéré...Tu t'en souviens ? C'est un bon souvenir pour moi...Le meilleurs...Car c'est la ou je t'ai fait mienne par pure égoiste...Je me souviens de chaque détail...et toi hmm ? Si tu veux je peux te le rappeller ce soir...

Cette dernière phrase fut murmuré au creux de l'oreille de Lilith. Il sourit, mordillant son lobe...avant de doucement lui glisser...

-Je peux même t'y porter...rrrr

Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
avatar
Reine des Succubes
Reine des Succubes
Messages : 86
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 08.06.18 9:18
Raym ne me laisse pas le temps de parler. Ses bras m’enserrent toujours plus de façon à me rassurer et sa voix m’interdit de lui couper la parole. Je ne comprends plus. Je suis inquiète, je n’ose plus rien dire. Et je suis toujours surprise et frustrée de son rire si nonchalant. Pourquoi agit-il ainsi ? Veut-il me faire une remontrance ou se moquer de moi ? Je ne sais pas. Jusqu’à ce que ces mots si sincères et tendres me soient dévoilés. Je ne peux pas m’empêcher de pleurer. Je suis heureuse. Soulagée. Et toujours frustrée à la fois. Trop d’émotions qui ont raison de moi. J’essaie encore de lui remettre une petite faute sur le dos en accusant son manque de sérieux face à ma souffrance mais mon tendre démon trouve déjà les mots pour me faire gentiment taire.

« Et moi j'étais en train de me faire des films sur ce que tu allais me dire, ou ce que tu avais fait dans mon dos. Et toi tu me dis que tu aurais contrôlé ma vie jusqu'à ce que je te trouve... C'est beaucoup moins pire de ce que je pensais ! »
« Mais enfin je... C’est tout de même grave d’avoir contrôlé ta vie... ! »

Je tente de me défendre mais Raym possède une assurance certaine qui me rend si petite. Je pense sincèrement avoir contrôlé son destin mais lui ne semble pas le voir de cette manière. Je ne comprends pas. Pourtant, il est né de ma main. Il devait venir à moi et ce, sans choix possible. Alors comment peut-il penser que rien n’est grave ? Je le lui rappelle. Je suis en larmes. Je m’accroche à mon époux comme à ma bouée de sauvetage. Mais je suis soulagée. Mon timbre de voix est fragile alors que j’étale encore ma culpabilité. Bon sang. Ce que j’aime ces doigts dans ma chevelure. Ces caresses si tendres. Je pleure encore plus parce que je tiens entre mes mains un joyau si rare.

Et puis son discours me fend une fois de plus le cœur. Positivement. Entendre de sa bouche qu’il a abandonné son destin qu’il a pourtant senti me rend heureuse quelque part. Même s’il devait venir à moi, savoir que son esprit l’a également guidé de lui-même, j’en suis ravie. Je soupire de soulagement. « Par contre... quand ces foutus chasseurs ont eu mes parents, cette voix était tout ce qui me restait... le seul repaire que j'avais depuis tout petit. Cette fois je suis allé jusqu'au bout, même si cela a pris du temps. » Puis je me crispe, faisant comprendre une certaine rage. Ces maudits humains. Qu’ils aillent au diable. Je les tuerai tous ! Mais cette violence s’apaise alors que la compassion me gagne. La tendresse. Savoir que cette voie que je lui ai tracée était finalement un repère plus qu’une tare est encore plus rassurant. Ai-je finalement accompli une bonne chose  pour Raym ?

« Je... Je suis désolée pour tes parents. Je voulais que tu vives aussi convenablement. Pas que tu subisses la haine de ces fichus mortels. Je te promets que je te vengerai. Par tous les moyens. Et je ferai en sorte que tu ne regrettes jamais d’avoir suivi ma voix. Je te le promets... »

Oui. J’aurais préféré qu’il vive autrement mais plus nous discutons et plus je suis soulagée qu’il soit là, avec moi. Un léger couinement de surprise me gagne alors que je me fais soulever d’un coup, mon dos frappant légèrement cette baie vitrée. J’enserre la taille de mon époux de mes jambes et je souris alors que ses doigts sèchent mes larmes. « Il y a certainement un nombre incalculable de vie parallèle que j'aurais pu vivre... mais je suis persuadé que celle-là est la meilleur. J'ai une femme dont la beauté tuerait un humain, qui a besoin de moi et qui me demande. Je suis sa nourriture, j'ai vraiment l'impression de faire parti d'elle, de son être. Elle m'a donné de magnifiques enfants, une famille... Et tout a commencé devant cette prison ou je t'ai libéré... Tu t'en souviens ? C'est un bon souvenir pour moi... Le meilleur...Car c'est là où je t'ai fait mienne par pure égoïsme... Je me souviens de chaque détail... et toi hmm ? Si tu veux je peux te le rappeler ce soir... » Puis je rougis violemment. Tout un tas d’émotions me passe par la tête. Je n’ai jamais vraiment eu de déclaration telle que celle-ci depuis tout ce temps. Des mots si francs qui me rassurent et me rendent heureuse. Comment me considérer comme une créature sans cœur face à un tel discours ? « Je peux même t'y porter... rrrr » Mes rougeurs s’intensifient et là, c’est bien plus que de l’émotion. De l’amour. De la gêne. Des souvenirs qui me reviennent comme si tout cela datait d’hier.

« Tu me laisses sans voix. C’est... vraiment beau ce que tu dis et je ne sais pas quoi te répondre. Je pensais tellement avoir gâché ta vie et finalement, tu es si heureux. »

Je le regarde intensément. Je souris puis je viens prendre son visage entre mes mains pour l’embrasser avec une délicatesse que l’on ne me connait pas.

« Bien évidemment que je me souviens de tout. De cette libération hors norme. De ma frustration et de mon envie à la fois. De cette... délivrance quand tu m’as donné cette nourriture si agréable. Je me souviens de ton égoïsme. De cette voix qui était tienne et qui me forçait à ne pas fuir pour te satisfaire. Tous ces détails sont gravés en moi et aujourd’hui, ce sont des souvenirs que j’aime... Parce que je t’aime... »

Je l’embrasse encore une fois. Comme jamais j’aurais pu lui démontrer mon amour. Puis je souris en coin en passant mes bras autour de son cou, mon nez au creux du sien.

« Rappelle-moi tout ça mon chéri... Porte-nous dans notre cocon et rappelle-moi ces doux souvenirs... »

Je viens alors lui mordiller tendrement la lèvre puis lui embrasse le cou en passant mes doigts délicatement dans celui-ci. Juste pour éveiller quelques frissons. J’aime Raym et je veux que ça dure pour toujours.

_________________

Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Raym Steenwal
avatar
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Roi de la Nouvelle Tenebrae
Messages : 56
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 15.06.18 18:19


-Mais enfin je... C’est tout de même grave d’avoir contrôlé ta vie... !

-C'est plutôt moi qui t'ait contrôlé...En te rendant accro à moi.


Il ricana alors en la fixant, un petit peu amusé de retourner la situation contre Lilith...ou lui même ? Qu'importe, dans tous les cas c'était à cause de lui qu'elle était maintenant dépendante de ce qu'il pouvait lui fournir. Il avait en quelque sorte transformé cette succube intouché dans ce milieu ou seul la glace fut témoins des actes du roi.

Il laissait Lilith s'accrocher a lui comme si elle avait peur de le perdre. Cette sensation était agréable, il pouvait sentir à quel point la reine le désirait et à quel point il était important pour elle. Cela le rendait heureux malgré cette petite déclaration. Elle pouvait rester l'esprit tranquille.

- Je... Je suis désolée pour tes parents. Je voulais que tu vives aussi convenablement. Pas que tu subisses la haine de ces fichus mortels. Je te promets que je te vengerai. Par tous les moyens. Et je ferai en sorte que tu ne regrettes jamais d’avoir suivi ma voix. Je te le promets... 


-J'aurais du être le premier être que tu ais pu créer...me faire juste pour toi dès le début de ton existence plutot que d'attendre si longtemps...Te savoir seul depuis ta création me fend le coeur tu sais. Même si mes parents sont mort, au moins je t'ai et ça me suffit. Tu m'offres ce que je n'ai jamais espérer. Mais je ne regrette pas. Je ne veux que ça aujourd'hui, toi.

Il aimait sentir Lilith se faire surprendre par ses gestes, comme ce moment ou il la souleve contre cette vitre...Ses expressions semblaient toujours aussi innocents, comme si elle ne le connaissait toujours pas. Il savait au moins ainsi qu'il avait toujours de l'effet sur elle.

Il pouvait alors observer le regard de Lilith si désireuse...et il avait le droit à un baiser dont il avait rarement droit. Un baiser auquel il répondit avec autant de délicatesse tant c'était historique pour la succube gourmande qu'elle était, son visage entre ses mains.

-Tu me laisses sans voix. C’est... vraiment beau ce que tu dis et je ne sais pas quoi te répondre. Je pensais tellement avoir gâché ta vie et finalement, tu es si heureux. 

-Mais...Je cherche souvent à ne te laisser aucune carte pour répondre, surtout quand je te vois ainsi.

Il lui tira la langue d'un air amusé, comme s'il dévoilait quelques cartes de son jeu qui était constant avec elle. Comme pour lui faire comprendre que si elle voulait le dernier mot, ce sera un combat farouche qu'elle devrait mener.

- Bien évidemment que je me souviens de tout. De cette libération hors norme. De ma frustration et de mon envie à la fois. De cette... délivrance quand tu m’as donné cette nourriture si agréable. Je me souviens de ton égoïsme. De cette voix qui était tienne et qui me forçait à ne pas fuir pour te satisfaire. Tous ces détails sont gravés en moi et aujourd’hui, ce sont des souvenirs que j’aime... Parce que je t’aime... 

-Si je pouvais revivre ce jour...je dirais oui Lilith...encore et encore.


Il répondit une nouvelle fois à son baiser, laissant ses mains profiter de Lilith et sa position avant de mordiller sa lèvre inferieur avant qu'elle ne mette fin au baiser afin de lui adresser une nouvelle fois la parole.

-Rappelle-moi tout ça mon chéri... Porte-nous dans notre cocon et rappelle-moi ces doux souvenirs...

Il lui tendait alors son cou pour qu'elle ait un acces plus facile pour ses baisers et il sourit, s'écartant alors en la portant contre lui et frissonnant en même temps

-Très bien chérie...Allons-y. Tu peux déjà t'imaginer tout ce que je vais te faire hmmm miam.

Il sourit et l'emmena alors dans la chambre royal, cette chambre qui cache bien des secrets.

Revenir en haut Aller en bas
Lilith Steenwal
avatar
Reine des Succubes
Reine des Succubes
Messages : 86
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 04.07.18 17:46
Je devrais sourire. Raym tente de détendre l’atmosphère comme il peut en faisant un peu d’humour. Même si je sais que ce qu’il vient de dire n’est pas considéré comme tel pour lui. Car oui, il m’a bel et bien rendu accro à lui. Il a réveillé cette faim que je ne connaissais pas et qui me tiraille tout le temps qu’il ne me touche pas. Mais je ne m’en plains pas. J’aime ce contact. Il me nourrit, me renforce et me fait aussi me sentir comme une femme plus qu’une créature. Mais je reste tout de même un peu crispée. Comme si j’avais peur que malgré ses mots et mon soulagement, les choses tournent au vinaigre sans que je ne puisse le prévoir. Je me tiens à mon mari pour lui faire comprendre de rester près de moi. Que je suis encore et toujours navrée. Mais très vite, c’est de la haine qui revient quand le discours arrive sur ces maudits chasseurs.

« J'aurais du être le premier être que tu ais pu créer... me faire juste pour toi dès le début de ton existence plutôt que d'attendre si longtemps... Te savoir seul depuis ta création me fend le cœur tu sais. Même si mes parents sont morts, au moins je t'ai et ça me suffit. Tu m'offres ce que je n'ai jamais espéré. Mais je ne regrette pas. Je ne veux que ça aujourd'hui, toi. »
« Je... Je n’ai jamais vraiment pensé à tout ça car avant même de me sentir en danger, je ne me savais pas capable de supporter une présence près de moi ainsi. Ni même capable de créer un être pour m’aider. Mais je suis contente de m’en être rendue compte, même si c’était tard. Tu es là maintenant... »

Oui. Il est là et finalement, c’est tout ce qui compte, non ? C’est ce que je lui fais comprendre en suivant ce mouvement qu’il entreprend en me portant contre la baie vitrée. Tout naturellement, je m’accroche à lui et me laisse porter sans avoir peur. Je sais que ses bras me soutiennent. Je sais qu’il ne me laissera pas tomber. Pas maintenant alors qu’il est devenu mon essence de vie. Ce baiser que je lui offre est un cadeau qui sort du plus profond de mon être. Cette tendresse n’existe pas chez moi. Elle est là uniquement pour lui. Pour démontrer à Raym que je ne le considère pas uniquement comme un sauveur, mais comme bien plus que cela. « Mais... Je cherche souvent à ne te laisser aucune carte pour répondre, surtout quand je te vois ainsi. » Je souris à sa remarque.

« Tu es vil parfois. Mais j’aime beaucoup ce côté chez toi. Petit démon. »

L’atmosphère se détend. Je sens Raym heureux et je décompresse. Je suis même nostalgique en énumérant ces souvenirs à mon époux remontant à notre rencontre si étrange et malsaine quelque part. « Si je pouvais revivre ce jour... je dirais oui Lilith...encore et encore. » Je ne réponds pas à Raym mais je souris et je prends son visage entre mes mains. Pour seule réponse, il obtient un autre long baiser. J’apprécie sa réponse. Je veux oublier ce petit incident. Ma perte de confiance et ma peur.

« Très bien chérie... Allons-y. Tu peux déjà t'imaginer tout ce que je vais te faire hmmm miam. »
« J’imagine très bien. Te connaissant maintenant par coeur, je ne doute pas une seule seconde que l’on va passer un bon moment tous les deux. Les enfants sont bien gardés alors profitons-en. »

Je me laisse porter. Ma langue parcourt doucement la peau du cou de Raym alors qu’il m’emmène dans notre cocon. Et quand la porte se claque doucement et que mon corps est déposé au creux de notre lit, je souris. Je suis si soulagée. Et je sais maintenant que je vais apprécier ce moment intime comme il se doit sans laisser aucune place au doute.

FIN.

_________________

Lilith - Reine de Tenebrae
« Tu germeras et tu viendras à moi... » × by lizzou.
Lilith vous maudit en #5b238c / Merci mon chéri pour la signa ! ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Le Créateur
avatar
Le Démiurge
Le Démiurge
http://new-tenebrae.forumactif.com
Messages : 147
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé] 04.07.18 22:24

Vous avez terminé !


Félicitations !

Votre RP est terminé et clôturé. 50 cristaux vous sont offerts à chacun pour avoir mené un écrit jusqu'au bout !  Nuage


(c) Cruelly pour Never Utopia.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Il faut que tu saches || PV Raym [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La diplomatie:chose très importante qu'il ne faut pas oublier (Lou et moi terminée))
» Il faut savoir se faire épauler [Terminé]
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Il ne faut pas faire traîner les angines [Livre I - Terminé]
» Il se faut s'entraider, c'est la loi de la nature. [Livre II - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tenebrae :: Zone RPG : Nouvelle Tenebrae :: Le domaine royal :: Château des Steenwal-
Sauter vers: